AEDV ET L’ASSOCIATION HANDICAP SOLIDARITÉ FONT DÉCOUVRIR LES TALENTS DE FOOT DES PERSONNES AMPUTÉES D’UNE JAMBE


Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des Personnes Handicapées, l’Association Handicap Solidarité et l’Association Elan De Vie (AEDV) ont organisé samedi à Lomé, un match de football à l’intention des personnes amputées d’une jambe. Ce match qui a mis à la prise les équipes « Black Stars » et « Tigre blanc » et  remporté 2-0 par « Tigre blanc », a été l’occasion pour les deux associations de sensibiliser le public sur la possibilité pour un handicap de s’épanouir.
 
Placée sous le thème : « Autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l’égalité », cette activité vise à  donner une opportunité aux personnes amputées de montrer ce qu’ils savent faire et de sensibiliser le public sur les obstacles qui les empêchent de participer à la vie de la société.

Selon Crédo Kodjo Todjro, premier conseiller de l’AEDV, la tenue de ce match est la preuve qu’une personne en situation d’handicapé peut s’autonomiser.

« Voir les personnes amputées jouer constitue pour nous une occasion qu’on leur donne de s’exprimer et dire aux autres qu’ils sont aussi capable de quelque chose. Et le fait même de pouvoir jouer au football démontre leur autonomisation et leur capacité à faire comme ceux qui sont valides.  Aujourd’hui, c’est un grand jour pour nous, parce que les équipes que nous voyons jouer se sont entraînées pendant un an, font aujourd’hui leur sortie officielle et démontre ce dont elles sont capables », a-t-il déclaré.

Pour Fadel Tchagouni, vice-président de l’Association Handicap Solidarité, les personnes en situation d’handicapé doivent se mettre en confiance afin de contribuer au développement de leur communauté.

« Beaucoup ne croyaient pas qu’ils pouvaient jouer au football, mais ils l’ont fait. La preuve qu’ils sont capables de beaucoup de choses. Nous encourageons donc les personnes en situation de handicap et leur disons qu’ils doivent avoir confiance en eux. Ils ont la possibilité d’innover, de créer et apporter leur part de contribution au développement de leurs communautés. Tout cela est possible parce qu’ils sont aussi des humains comme nous tous », a-t-il lancé.

A l’en croire, ce match  est un moyen très parlant, communicateur, motivateur pour les  personnes dites "normales" car elles doivent encourager  les personnes en situation d’handicapé pour qu’elles puissent avoir confiance en elles.

GAPOLA
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire