CAMPAGNE ÉLECTORALE : LES CANDIDATS UNIR DE TOHOUN CROIENT A LA VICTOIRE DU PARTI DANS LA CIRCONSCRIPTION


Depuis le 4 décembre dernier, les candidats aux élections législatives sont en opération de charme pour conquérir la voie des populations. Les candidats du parti au pouvoir Union pour la République  (UNIR) de la préfecture du Moyen-Mono se prêtent également à ce jeu de la campagne électorale. Ce lundi ils se sont présentés aux populations de Tohoun et ont sollicité leurs voies.

Les deux candidats du parti UNIR dans la préfecture du Moyen-Mono sont : Victor Sossou et Djossou Semondji. Ils ont pour suppléants, le professeur Sodokin Koffi et Dayidé Roger.

Après leur présentation aux populations, ceux-ci ont, tour à tour, pris la parole pour tout d'abord expliquer la raison de la tenue des élections législatives le 20 décembre et le pourquoi elles doivent voter UNIR.

"Vous savez tous que notre pays traverse une situation difficile (...) Au début de cette crise, le chef de l'État, Faure Gnassingbé dans sa clairvoyance a fait appel à la CEDEAO pour aider le Togo à sortir de cette situation. C'est ainsi que les chefs d'État, réunis à Lomé, ont fait des recommandations. Au rang de ces recommandations, figure la recomposition de la  Cour constitutionnelle, la mise en œuvre des réformes et la tenue des législatives le 20 décembre étant donné que les députés actuels sont en fin de mandant depuis août passé", a expliqué Djossou Semondji.

Si le parti UNIR tient à la tenue des élections, c'est pour justement respecter les recommandations de la CEDEAO et mettre en œuvre les réformes.

"Nous allons aux élections législatives parce que nous avons du respect à la CEDEAO. Aussi, irons-nous pour mettre en œuvre les réformes (...) Vous devez voter massivement UNIR afin que nous votions les nouvelles lois de réformes car nos amis de l'opposition bloquent tout à l'Assemblée", a souligné Djossou Semodji.

Pour sa part, la tête de liste, Victor Sossou a invité les populations de Tohoun à voter UNIR le 20 décembre prochain afin de permettre à Faure Gnassingbé de poursuivre le développement du pays. Il n'a pas manqué de rappeler les réalisations du chef de l'État dans la préfecture du Moyen-Mono. Il a mis un accent particulier sur la réalisation du tronçon Notsè-Tohoun.

Victor Sossou et son colistier croient à la victoire 100% du parti UNIR dans le Moyen-Mono.

"Nous apportons un message de la raison à la population et des actions raisonnables suivront. Sur cette base, nous croyons qu’ils, nous voteront massivement. Ils nous donneront les deux sièges ", est convaincu Victor Sossou.

La campagne électorale du parti UNIR désormais lancé à Tohoun, les candidats promettent de nombreuses activités de sensibilisation sur la paix et de la mobilisation de la population.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire