EN GUISE DE CONTESTATION DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES, LE PNP ANNONCE DES MANIFESTATIONS DE RUE


Le Parti National Panafricain (PNP), membre de la de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition n'entend pas baisser les bras après le "coup de force" électoral orchestré par le pouvoir de Lomé. Samedi, à l'occasion de sa réunion hebdomadaire, les responsables de cette formation politique ont annoncé des manifestations de rue dans les prochains jours pour exprimer leur désaveu et obtenir les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Le PNP a annoncé samedi qu'il ne  reconnaîtra pas les résultats des élections législatives du 20 décembre ainsi que les 91 députés qui seront élus. 
"Dans tous les cas de figure, le nième simulacre électoral, plus qu’un échec, n’est qu’un non-sens, un non-événement auquel le peuple togolais ne doit reconnaître ni les résultats définitifs, ni les conséquences au niveau de l’hémicycle togolais", a  indiqué Ouro-Djikpa, conseiller du PNP.
Cependant ces élections contestées par le PNP et la C14, ont été approuvées par la conférence des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO samedi au cours de la 54ème session ordinaire de l’organisation sous régionale tenue à Abuja au Nigeria. Le PNP pour dénoncer cette approbation et exprimer sa contestation, invite les togolais à la mobilisation pour d'éventuelles manifestations de rue.
Vue la réaction des leaders de la coalition, l'on peut s'attendre à l'enlisement de la crise sociopolitique qui secoue le Togo, depuis le 19 août 2017.
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire