JEAN-LUC HOMAWOO SOUHAITE UNE HEUREUSE ANNÉE AUX TOGOLAIS EN ESPÉRANT QUE 2018 EMPORTERA LES QUERELLES ET HAINES POLITIQUES



Le Mouvement les Templiers n'a pas dérogé à la traditionnelle présentation des vœux à la population togolaise. Dans son adresse à la nation à l'orée de la nouvelle année, le Maréchal du Mouvement, Jean Luc Homawoo fait une rétrospective des difficultés politiques qu'a connu le Togo au cours de l'année finissante. Il se réjouit de la tenue des législatives du 20 décembre et souhaite que  la crise sociopolitique soit véritablement derrière le Togo à partir du 1er janvier 2019.

Aussi, désire-t-il que l'année 2018 puisse emporter les querelles, les haines congénitales, les divergences de tous genres afin que l’année 2019, soit  heureuse et prospère pour tous les Togolais. Lisez plutôt !


MESSAGE DE VŒUX À LA NATION

Togolaises, Togolais

Dans quelques heures, l'année 2018 appartiendra à l'histoire mais nous connaîtrons toujours et toujours les jours de la semaine jusqu'à la fin des temps.

Dans une marche commune nous avons parcouru ensemble dans toutes nos différences multiformes le chemin que nous a offert l'année 2018.

Nous voudrons rendre toute la gloire à Dieu Le Tout Puissant  pour sa protection collective et  individuelle mais surtout pour la PAIX qu'il ne cesse d'accorder à notre Nation, le TOGO.

Togolaises, Togolais

Notre pays au cours de ces douze derniers mois, a connu des situations non seulement inquiétantes mais aussi rassurantes.

C'est l'occasion pour Le Mouvement Les Templiers de saluer les efforts du gouvernement Togolais en général et du Président de la République SEM Faure Essozinma GNASSINGBE en particulier, pour sa politique de paix, de stabilité, de prospérité et de cohésion sociale.

C'est aussi l'effort de tous les citoyens artisans de paix qui ont fait du Togo au cours de l'année 2018 ce qu'il représente aujourd'hui.

Le Mouvement Les Templiers  remercie tous ceux qui l'ont soutenu diversement dans ses actions dont la Mission principale n'est rien d'autre que d'éveiller les consciences et les esprits pour la construction de notre cher pays, le TOGO.

Toute œuvre humaine n'étant jamais parfaite, nous resterons toujours attentifs à vos contributions et exhortations car c'est ensemble que nous bâtirons le Togo.

Sur le plan socio-politique, le Togo après plusieurs péripéties retrouve progressivement sa stabilité. 

Nous voudrons une fois encore nous incliner devant la mémoire de nos concitoyens qui s'en ont allé lors des manifestations violentes organisées par une coalition de quelques partis de l'opposition. Que Dieu les reçoive dans son repos éternel !

Juste à quelques jours de la fin de l'année 2018, précisément le 20 Décembre, notre pays a connu un enjeu démocratique très important: les élections législatives. Nous restons dans ce cadre très reconnaissant aux différentes institutions nationales et internationales qui ont fait preuve d'efficacité pour la bonne tenue du scrutin. 

Les nouveaux députés sont enfin connus ce 31 Décembre 2018 à l'issu de la proclamation définitive des résultats par la Cour Constitutionnelle.

Quoique nous disions, c'est le Togo dans sa globalité qui a gagné puisque tous les élus sont des dignes fils et filles d'une même patrie.

Togolaises, Togolais

L'année 2018 s'efface emportant les querelles, les haines congénitales, les divergences de tous genres.

Nous accueillons la nouvelle année 2019 sous des signes de bonheur, de succès et de la prospérité qui ne sont que le fruit de l'amour, de l'acceptation de l'autre, de la cohésion sociale, de paix et du respect mutuel.

Le Mouvement Les Templiers souhaite à tous les Togolais et à toutes les Togolaises une année de succès collective et individuelle.

Le Mouvement Les Templiers  souhaite un cheminement nourrit par une santé parfaite à tous les fils et à toutes les filles du Togo.

JOYEUSE ANNÉE 2019

Fait à Lomé le 31/12/2018

Jean Luc Koffi HOMAWOO

Maréchal du Mouvement Les Templiers

TOGOLAIS VIENT BÂTISSONS LA CITÉ

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire