TOGO: LA C14 APPELLE A UNE JOURNÉE "TOGO MORT" LE MARDI PROCHAIN

La coalition des 14 partis politiques reste  fidèle à sa logique d'empêcher le processus électoral en cours. Samedi au terme de sa deuxième journée de manifestation, elle a invité la population togolaise à une journée "Togo mort" le mardi où débute la campagne électorale pour les législatives du 20 décembre 2018.

Ils étaient d'après la coalition près de 500 000 togolais à prendre d'assaut les rues de Lomé  samedi au deuxième jour des marches de protection organisées par la C14. Ces togolais, militants et sympathisants de la C14 ont une fois encore réclamé avec insistance l'arrêt du processus électoral en cours.

En terme d'action concrète pour empêcher le déroulement des législatives prévues pour le 20 décembre prochain, la C14 convie les togolais à l'observation d'une journée "Togo mort" le mardi 4 décembre, date du démarrage des élections. 

"Nous allons faire en sorte que le 4 décembre, même la mouche ne volera pas dans nos rues. Ce sera une journée Togo mort sur toute l’étendue du territoire", a déclaré Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordonnatrice de la C14.

Cette  journée "Togo Mort", d'après elle, est une réponse à l'interdiction de la manifestation projetée sur mardi par le ministre de l’administration territoriale. 
En dehors de cette journée, la C14 annonce d'autres actions d'envergure dans les prochains jours.
"Je vous dis que "Togo mort", c’est la petite partie des actions d’envergure que nous allons faire dans les prochains jours. Dès demain dimanche, préparez-vous pour cette journée de mardi", a-t-elle annoncé.
Pour rappel, la C14 boycott le processus électoral et réclame la mise en œuvre des réformes avant tout scrutin et le respect de la feuille de route de la CEDEAO.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire