LE FODDET DÉNONCE ET CONDAMNE LA MORT PAR BALLE D'IDRISSOU MOUFIDOU


Parmi les morts enregistrés le samedi dernier dans le cadre des manifestations de la coalition des 14 partis de l’opposition, on dénombre un enfant de 12 ans. Cette mort d’un enfant de plus, suscite la colère du Forum des Organisations de Défense des Droits de l’Enfant au Togo, (FODDET), qui condamne cette tragédie et demande que la lumière soit faite afin que les auteurs de ce crime répondent de leurs actes devant la justice. 

«FODDET, condamne une fois encore la perte d’un enfant lors des manifestations politiques et demande au gouvernement que toute la lumière soit faite sur ce nouveau drame afin que les auteurs soient punis conformément aux textes et lois en vigueur dans le pays », a écrit Paul Bernard Yao Dotsévi (Photo), président du FODDET dans un communiqué rendu publique ce 10 décembre.

Pour éviter que des enfants innocents soient encore des victimes des violences des manifestions politiques, le FODDET invite les acteurs politiques à prendre les dispositions nécessaires et idoines pour éviter ces situations. Aux organisations internationales, le FODDET demande d’appuyer le Togo et l’aider à traverser cette crise.

« FODDET invite tous les acteurs politiques à prendre toutes les dispositions afin que de telles situations ne se reproduisent à l’avenir. Il demande aux organisations internationales, à la communauté internationale et sous régionale, d’apporter leur appui au Togo, en cette période sensible, afin d’apaiser les tensions qui sont souvent préjudiciables aux enfants », a-t-il lancé.

Cette organisation adresse également ses condoléances aux familles éplorées  et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. 

Soulignons que le nommé Idrissou Moufidou, âgé de 12 ans, a été tué par balle.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire