LES INGÉNIEURS TOGOLAIS S'ENGAGENT A CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT DU TOGO


Les ingénieurs togolais ont célébré les 7 et 8 décembre dernier leur première Journée Nationale. Placée sous le thème "L'ingénieur dans le développement au Togo", elle a permis aux ingénieurs togolais au pays et de la diaspora de valoriser leur métier et de réfléchir sur le développement du Togo par le biais de l'ingénierie.
 
Ils étaient des centaines d'ingénieurs issus de  l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs (ENSI) à prendre part à cette première Journée Nationale de l'Ingénieur (JNI). Cette journée a été marquée par diverses activités telles qu'une conférence débat, des expositions des réalisations des ingénieurs togolais et une soirée de gala.
Au rang des ouvrages réalisés ou coréalisés par des ingénieurs togolais exposés, on note la construction du centre d’enfouissement de Noépé, du second port d’Aného, du nouveau siège de l’Assemblée nationale du Togo. A l’étranger, des ingénieurs togolais ont aussi participé à la réalisation des travaux d’extension du métro du Caire en Egypte, à l’étude et l’exécution d’un tunnel ferroviaire dans la nouvelle ville de Lusail au Qatar.
Les ingénieurs togolais soucieux de l'avenir de leur métier, ont, au cours de la conférence débat, fait l'état des lieux avant de faire des propositions de solutions. Ils ont aussi fait des propositions et se sont engagés à soutenir le gouvernement dans la mise en œuvre du Plan National de Développement.
Cette initiative a été saluée par le gouvernement togolais qui juge nécessaire l'encadrement et une réglementation du secteur.
"Le métier d’ingénieur nécessite un encadrement et une réglementation pour le développement harmonieux de toute nation, dans le souci de l’amélioration de la qualité de vie, de la durabilité des ouvrages, la protection de la vie et de l’environnement", a souligné Mme Gameti la  directrice de cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Les ingénieurs togolais, épousant cette idée, ont annoncé au cours de cette journée, la création de l'Ordre National des Ingénieurs du Togo. Cet ordre tout comme l'initiative de la JNI, permettront de faire la promotion de l’ingénierie, de responsabiliser l'ingénieur dans l'exercice de son métier et d'amener le gouvernement à compter sur l'ingénieur togolais dans sa politique de développement du pays.
"C’est aussi sensibiliser les gens et faire un plaidoyer parce qu’il nous coûte plus cher de faire venir des ingénieurs d’ailleurs que d’utiliser ceux qui sont déjà sur le territoire et qui souvent sont mieux que ceux qu’on fait venir", a affirmé Marius Bagny, président du comité d'organisation de la JNI.
La JNI, soulignons-le, est une initiative portée par les ingénieurs issus de l'ENSI de l'Université de Lomé.
Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire