MORTS DE MANIFESTANTS DE LA C14 : L’UFC VEUT VOIR LES AUTEURS DES CRIMES RÉPONDRE DEVANT LA JUSTICE


Le samedi 8 décembre dernier, la manifestation de contre-campagne de la coalition des 14 partis de l’opposition a tourné à l’affrontement entre forces de l’ordre et manifestants. Ce qui a occasionné au moins 4 morts et plusieurs blessés. L’Union des Force de Changement (UFC) de Gilchrist Olympio (Photo), à travers un communiqué, condamne ses violences et pertes de vies humaines.

L’UFC engagée dans le processus électoral en cours, manifeste sa compassion vis-à-vis des victimes et condamne l’acte ainsi que les auteurs.

«L'Union des Forces de Changement (UFC) a appris par voie de presse et par voie officielle, notamment à travers le communiqué du Gouvernement, les tragiques évènements du 08 décembre 2018 survenus dans le cadre des manifestations de la Coalition des 14 partis de l'opposition (C14), ou notre pays a encore enregistré des pertes en vies humaines, des blessés graves ainsi que quelques dégâts matériels. L'Union des Forces de Changement (UFC) affirme son désaveu vis-à-vis des instigateurs de cette tragédie et rappelle à l'opinion nationale et internationale qu'elle condamne avec rigueur la violence politique d'où qu'elle vienne et quel qu'en soit le motif », souligne le communiqué.

L'UFC présente donc « ses condoléances aux familles éplorées, souhaite un prompt rétablissement aux blessés et exhorte vivement le Gouvernement à diligenter une enquête pour que les auteurs de ce drame répondent devant la justice ».
 
Le parti de Gilchrist Olympio lance également un appel « au calme, à la tolérance, à l'acceptation des différences politiques, et encourage les forces de l'ordre à toujours observer, dans l'exercice de leur fonction, les principes sacrés de la Sécurité Humaine ». 

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

1 commentaires: