NOUVELLE LÉGISLATURE : CHAUDES EMPOIGNADES EN PERSPECTIVE ENTRE UNIR, UFC, NET, MRC MPDD ET LES INDÉPENDANTS


Les résultats provisoires  tant attendus des législatives du 20 décembre  sont enfin connus dans la nuit de dimanche. A l'issu de ces résultats  proclamés par la CENI, on retient essentiellement le renouvellement de l'Assemblée Nationale avec l'entrée au parlement de nouveaux partis politiques et des indépendants.

Au rang de ces nouveaux partis politiques, on note le Mouvement des Patriotes pour la Démocratie et le Développement (MPDD) qui a trois sièges, le Nouvel Engagement Togolais (NET) avec 3 sièges, le Mouvement des Républicains Centristes (MRC) avec 1 siège et le Parti Démocratique Panafricain (PDP) également avec 1. 

Pour le compte de cette législature, seront présents 18 députés au nom des listes indépendantes.

Pendant que de nouveaux partis politiques font leur entrée au parlement, les anciens occupants, en l'occurrence le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), l'Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC), le Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) et Sursaut Togo qui ne se sont pas représentés au scrutin du 20 décembre, disent adieux pour 5 ans à l’Assemblée nationale.

La majorité parlementaire, Union pour la République (UNIR)  et l'Union des Forces pour le Changement (UFC) seront de nouveau représentées à l’Assemblée nationale respectivement par  59 et 6 députés.

Cette nouvelle configuration du parlement togolais laisse présager des débats chauds et houleux à l’hémicycle pour l’enrichissement du débat politique jusqu’alors bipolarisé par le parti au pouvoir et la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

Notons que ces nouveaux députés délibéreront et adopteront des lois applicables à tous. Aussi contrôleront ils l’action gouvernementale au nom du peuple togolais.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire