TOGO: LA MISSION CONJOINTE D’OBSERVATION ÉLECTORALE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE AFRICAINE DONNE MENTION ACCEPTABLE AUX LÉGISLATIVES


La Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Société Civile Africaine et des Organisations, Réseau Commune Active (RCA), Le Togo de Demain (LTD) et le Collectif des Associations pour le Développement et la Réconciliation (CADRE), a rendu public  lundi à Lomé les résultats de sa mission. Tout comme la CEDEAO, L'UA et le Conseil de l'Entente, cette mission dit n'avoir enregistré aucune irrégularité entachant le processus électoral. Toutefois, dans sa déclaration finale, elle exhorte et demande à la CEDEAO d'accompagner le Togo, jusque dans la résolution définitive de la crise. Lisez plutôt !
 
DÉCLARATION FINALE
INTRODUCTION
Sur accréditation des autorités électorales, la Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Société Civile Africaine et des Organisations, Réseau Commune Active (RCA), Le Togo de Demain (LTD) et le Collectif des Associations pour le Développement et la Réconciliation (CADRE), a déployé sur le terrain ses observateurs dans le cadre des élections législatives du 20 décembre 2018 en République du Togo.
La Mission, arrivée à Lomé depuis le 5 décembre 2018, comprend 300 Observateurs. Elle est composée d’Experts Électoraux, de Journalistes, de Consultants et de Membres d’Organisations de la Société Civile Africaine, venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Cote d’Ivoire, du Cameroun, du Congo Brazzaville, du Sénégal, du Sénégal et du Togo.
L’objectif général de cette mission s’inscrit dans le cadre de la promotion des élections crédibles et de la bonne gouvernance en Afrique.
  1. CONSTATS ET OBSERVATIONS

  1. Contexte politique des élections législatives de 2018
Les élections législatives de ce 20 décembre 2018 interviennent dans un contexte politique relativement très tendu, marqué, entre autres, par les évènements qui ont secoué le Togo depuis août 2017 et qui concernent notamment les exigences d’un retour à la constitution togolaise  de 1992, le départ du Président de la république ….
  1. OBSERVATIONS DU JOUR DE VOTE
  2. Ouverture des bureaux de vote
Sur l’ensemble des bureaux de vote observés, la Mission a constaté que certains ont ouvert avec un léger retard de 15 à 40 minutes par rapport à l’heure fixée, c’est-à-dire à 7h00. Ces retards sont essentiellement dus à l’aménagement tardif des bureaux de vote, à l’acheminement tardif du matériel électoral ou à l’absence de certains membres de bureau de vote.
Matériel électoral
La Mission a constaté que le matériel électoral était disponible dans presque tous les bureaux de vote visités en quantité suffisante. Dans tous les bureaux visités, les urnes étaient bien scellées.
Participation électorale
La Mission a relevé une faible mobilisation des électeurs à l’entrée des bureaux de vote à Lomé et une affluence dans plusieurs villes de l’intérieur du pays. Il faut noter ici que les Forces Armées Togolaises (FAT) ont voté le 18 décembre 2018 avec une forte mobilisation.
Déroulement du scrutin
Le scrutin s’est globalement bien déroulé, dans un climat de paix et de sérénité. Les bureaux de vote étaient relativement bien aménagés et les isoloirs bien placés pour garantir le secret du vote.
La Mission a observé une maitrise relative des procédures de vote par les membres des bureaux de vote ainsi que par les électeurs eux-mêmes.
Secret du vote
Les élections se sont déroulées dans le respect du secret du vote.

Sécurité
La présence efficace et professionnelle des Forces de Sécurité Électorales (FOSEL)  selon les normes du code électoral.
Clôture et dépouillement
Les bureaux de vote ont été clôturés conformément à l’heure légale en vigueur, soit 16h au Togo.
Le dépouillement et les décomptes des suffrages ont été effectués dans la transparence et ceci conformément      aux dispositions du code électoral.
CONCLUSION
Au terme de ces observations, la Mission Conjointe d’Observation Electorale de la Société Civile Africaine et des Organisations, Réseau Commune Active (RCA), Le Togo de Demain (LTD) et le Collectif des Associations pour le Développement et la Réconciliation (CADRE) note que les  élections législatives du 20 décembre 2018 se sont tenues conformément aux orientations de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement du 31 juillet 2018.
Les élections se sont déroulées dans le calme et la paix. Les imperfections organisationnelles signalées ci-haut ne sont pas de nature à entacher sa crédibilité.
A l’opposé de la participation de certains partis à ces consultations électorales, qu’elle salue la Mission déplore la non-participation de la Coalition C14 au processus électoral malgré les efforts de la CEDEAO pour des élections inclusives.
Elle invite tous les candidats à recourir exclusivement aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral.
la Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Société Civile Africaine et des Organisations, Réseau Commune Active (RCA), Le Togo de Demain (LTD) et le Collectif des Associations pour le Développement et la Réconciliation (CADRE), saisit cette occasion pour lancer un appel à toute la classe politique togolaise, de mettre à profit le climat apaisé de ces élections de décembre 2018, pour la recherche du consensus par le dialogue inclusif, sur tous les sujets d’intérêt national, notamment les réformes constitutionnelles et la gouvernance électorale.
Elle exhorte les partis politiques à vaincre à jamais le phénomène du boycott des élections, en vue de consolider la paix et la stabilité dont jouit le peuple togolais.
La Mission remercie très sincèrement la CEDEAO et les principaux acteurs pour la résolution de la crise politique, pour leur disponibilité et leur engagement pour avoir privilégié les rapports de dialogue et de concertation pour la résolution pacifique des différends. Ce qui témoigne une fois de plus que les africains sont désormais en mesure d’apporter les solutions idoines aux maux qui fragilisent l’Afrique.
Elle exhorte par ailleurs la CEDEAO de continuer à accompagner le Togo jusqu’à la résolution finale conformément à sa feuille de route.
Enfin, La  Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Société Civile Africaine et des Organisations, Réseau Commune Active (RCA), Le Togo de Demain (LTD) et le Collectif des Associations pour le Développement et la Réconciliation (CADRE) remercie les autorités de la République togolaise pour les dispositions prises en vue de faciliter son travail tout au long de son séjour.
Fait à Lomé, le 24 décembre 2018
La Mission
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire