TOURNOI UFOA B U20: LES LIONCEAUX DE LA TÉRANGA SUR LE TOIT DE LA ZONE UFOA B


Démarré le 06 décembre dernier, les rideaux du tournoi UFOA B U20 sont tombés dimanche,  dans la capitale togolaise. Après 11 jours de compétition, les Lionceaux de la Téranga ont montré un bon visage du football sénégalais et logiquement ils sont sacrés champions en battant l'ogre nigérian par deux buts à zéro. Le Stade Municipal de Lomé a été le théâtre des matchs alléchants qui ont tenu en haleine le public sportif des 7 pays participants. A l'issue de ce tournoi, la rédaction de gapola.net a dressé un bilan général du tournoi qui prend en compte la déception, la surprise et la confirmation de cette fête régionale.

LA DÉCEPTION
En tant que pays organisateur, l'équipe togolaise n'a pas été à la hauteur de son tournoi. Deux défaites et un match nul récapitulent le tableau des Éperviers U20. Très ambitieux avant ce tournoi, le Togo n'a pu mieux faire qu'une élimination dès les phases de poules. Malgré cette élimination précoce, le colonel Guy Akpovy, président de la FTF dit ne pas être frustré et reconnaît que l'équipe togolaise a débuté tardivement les préparatifs.

"Je ne suis pas frustré, je le dis parce que nos joueurs nous ont démontré qu'ils peuvent faire quelque chose. C'est vrai qu'on s'est réveillé un peu tard, nous en tirons les leçons et nous allons remédier à tout cela. J'apprécie le travail abattu par le sélectionneur qui a fait un travail remarquable. Je ne suis pas déçu, je sais qu'il y a du travail à faire et très tôt vous verrez que le Togo va se réveiller", a-t-il déclaré.
LA SURPRISE
Tombé dans la poule B en compagnie du Nigeria et du Ghana, personne ne vendait chère la peau du Niger dans ce groupe. Au finish, une victoire étriquée face au Ghana et un score nul et vierge devant le Nigeria. Ces 4 points lui ont permis de se hisser en demi-finales. Cette équipe résiliente du Niger a été battue dans les tirs aux buts par le futur vainqueur du tournoi et à également perdu la petite finale face au Mali. 4ème sur 7 équipes, la moisson est bonne pour le Mena du Niger, une équipe qui a montré sa capacité à tenir physiquement un match et à faire des résultats.

LA CONFIRMATION
Classé parmi les grandissimes favoris du tournoi UFOA B U20, le Sénégal a tenu son rang d'un grand pays de football africain. Débuté timidement,  les Lionceaux de la Téranga sont montés en régime au fil de la compétition. Le bilan est reluisant, 4 victoires et un match nul en 5 matchs. Bien qu'ayant été sacré championne, l'équipe sénégalaise est celle qui a produit le plus beau football de ce tournoi. Un collectif très huilé avec des individualités qui font fortes impressions sur les côtés à l'instar d'Amadou Sagna, d'Ibrahima Drame et d'Ousseynou Niang. Fin tacticien, le sélectionneur sénégalais Youssouph Dabo a su changer son dispositif tactique pour cette finale. 

"Du moment où on analyse le jeu de l'adversaire, c'est un rapport de force et il faudra essayer de mettre en difficulté l'équipe adverse, c'est ce qu'on a essayé de faire. On l'a travaillé hier à l'entraînement et cela a marché. Le mérite revient aux joueurs", a-t-il affirmé.

Notons qu'au terme de cette compétition, 27 buts ont été marqués en 13 matchs soit une moyenne de 1,93 buts par match. Les prix spéciaux décernés sont répartis comme suit: le Sénégalais Dialy Kobaly Ndiaye est élu meilleur gardien du tournoi, le Sénégalais Youssouph Badji, meilleur buteur avec 4 réalisations et le malien Kanté Boubacar est le meilleur joueur de la compétition.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire