JEAN EKLOU MOBILISE DES JEUNES CONTRE LE POUVOIR GNASSINGBE


Le samedi prochain, la coalition des 14 partis de  l'opposition dont est membre l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), reprend les rues pour protester contre le régime de  Faure Gnassingbé. A une semaine de cette manifestation,  les jeunes du parti orange se mobilisent pour la réussite des manifestations.

"Relance de la mobilisation. Que faire ?". C’est autour de ce thème que la jeunesse de l’ANC, a mené des réflexions lors d'une réunion tenue samedi à Lomé. 
Dans leur réflexion, les jeunes du parti de Jean-Pierre Fabre ont jugé nécessaire de mener des actions en vue de l'obtention de l'alternance en 2020. Ils estiment à cet effet que les élections locales prévues se tenir en cette année, ne relève pas d'une importance capitale et donc ne fait pas partie de leur agenda. 
Parlant de la présidentielle de 2020, les jeunes de l'ANC se demandent si  elle se tiendra avec ou sans les réformes? Pour eux, il faut impérativement les réformes constitutionnelles et institutionnelles avant la tenue de cette élection. Raison pour laquelle Jean Eklou (Photo) le leader de cette jeunesse a lancé un appel à la révolution sur la période de janvier à juin 2019.
"Nous sommes dans une situation où tout le peuple doit prendre ses responsabilités. D’ici juin, travaillons pour la révolution. Si d’ici juin il n’y a pas de révolution, nous vous appellerons pour faire le bilan et vous dire ce que nous devons faire pour les 6 autres mois de l’année 2019", a-t-il déclaré.
Par ailleurs, Il a demandé aux jeunes de sensibiliser les forces de l'ordre sur l'importance de la lutte afin qu’elles se rangent du côté du peuple.
"Approchez les forces de l’ordre et parlez-leur de l’état des chaussures et du treillis qu’elles portent et de leurs conditions de vie", a-t-il souligné.
Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire