LA PHASE RETOUR DU CHAMPIONNAT D2 ZONE SUD PLUS EXCITANTE QUE JAMAIS


Annoncés en début de l'exercice 2017-2018 du championnat national de la deuxième division, les chiffres et le niveau de chaque équipe de la zone sud viennent confirmer cette bataille de l'accession à l'élite du football togolais. Après la 10ème journée qui marque d'ailleurs le début de la phase retour, 7 équipes se tiennent dans un mouchoir de poche avec comme seule ambition la montée.

Des changements d'entraîneurs, de nouveaux joueurs recrutés et une présaison bien faite sont les activités qui ont meublé cette période de préparation dans les différents états-majors des équipes. Ce travail bien fait rejaillit sur la performance de ces différentes équipes et relève de surcroît le niveau de la D2 togolaise.

Ifodjè d'Atakpamé, avec son entraîneur Koffi Komlan qui tient solidement la tête du classement avec un total de 24 points, semble être sur la bonne voie pour la D1. Le score nul et vierge qui a sanctionné le choc de cette 10ème journée entre Étoile Filante et Ifodjè fait croire que les poursuivants du leader lui contestent sérieusement cette unique place qualificative pour le championnat national de 1ère division la saison prochaine.

Ayant raté sa première partie de saison dû au manque de préparations d'avant saison, l'Entente II  fait peau neuve tant sur le plan sportif qu'administratif. L'équipe a eu à travailler physiquement et tactiquement à l'inter- saison  et le clou est qu'elle a été dotée d'un bus par la direction. Cela s'est fait sentir dans l'immédiat sur le résultat avec cette victoire 2-0 sur Okiti de Badou lors de cette 10ème journée.

A l'issue de ce 10ème chapitre de la D2 Zone Sud, 4 buts ont été inscrits en 5 matches soit une moyenne de 0,8 buts/match. Cette bataille acharnée s'apparente à une bousculade des dinosaures qui ont pour objectif d'entrer dans une maison disposant d'un portail étroit. Alors, si on se base sur ces faits, l'équipe qui, à la fin de la saison, sera en D1, représentera dignement la zone sud et ne fera sans nul doute l'ascenseur.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire