LE DRAGAGE DU 4EME LAC SERAIT EN CONFORMITÉ AVEC LES NORMES ENVIRONNEMENTALES


Le dragage du 4ème lac serait en violation des principes et normes définis dans le projet PAUT II, à en croire des réactions de certains acteurs. Absence de certificat de conformité environnementale, destruction de l'ouvrage à travers le dragage, tels sont les arguments évoqués pour soutenir cette position. Notre rédaction qui était depuis dans des investigations sur le sujet, a eu auprès des services concernés, les informations suivantes.

Avant le dragage du 4ème lac issu du Projet d'Aménagement Urbain du Togo (PAUT II), des préalables auraient  été observés tant sur le plan environnemental que technique, comme le recommandent les pertinentes dispositions contenues dans la loi cadre sur l'environnement et le code minier.

Des informations fournies par tous ces services compétents, notamment, l'hydraulique, les mines et l'environnement, montrent tout un processus observé avant le dragage.

Avant même le certificat de conformité environnementale, il y a eu un état des lieux des édifices et habitations qui sont tout autour du lac. Ensuite, s'en est suivie, une étude géotechnique qui a été réalisée par le bureau d'études du projet PAUT II, afin de décrire la technique exacte de dragage qui se fait pour la protection des talus. Et dans le cas précis, c'est la technique de dragage par escalier, et donc, le dragage du lac ne peut se faire à durée indéterminée ; elle devrait se terminer tout au plus dans un délai d'un an par rapport à ses dimensions.

Des rencontres ont été organisées à l'endroit des communautés riveraines pour mieux leur expliquer et les impliquer dans l'activité.

Et c'est à la suite de toutes ces démarches qu'un permis d'exploitation a été délivré par le ministre des mines et de l'énergie. Et chaque trimestre, un suivi est fait par l'Agence Nationale de Gestion de l’Environnement (ANGE) à travers un cabinet d'audit environnemental.

Tous ces détails à nous livrés par les services compétents prouvent à suffisance que l'activité de dragage du 4ème lac aurait respecté les normes et principes en vigueur. Mais nous poursuivons les investigations et nous y reviendrons avec plus de détails au grand bonheur de nos lecteurs.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire