FTF : 3 ANS APRÈS SON ÉLECTION, LA LISTE "NOUVEL ÉLAN" PAS A LA HAUTEUR


Après des périodes tumultueuses au niveau de l'instance faîtière du football national couronnées par le dernier comité de normalisation mis en place par la FIFA et dirigé par Horatio Freitas, la liste "Nouvel Élan" du Colonel Guy Akpovy prend les rênes de la FTF à l'issue du congrès électif du 13 février 2016. Comme son nom l'indique, la liste "Nouvel Élan" a pour objectif de donner un nouveau souffle au football national et lui redonner ses lettres de noblesses. Près d'un an de la fin de son mandat de 4 ans, le comité exécutif actuel a connu des hauts et des bas malgré les efforts consentis pour redynamiser le sport roi togolais.

A l'actif des présents locataires de la Fédération Togolaise de Football, des championnats nationaux régulièrement organisés, des compétitions internationales jouées par les différentes équipes nationales, du dégel des fonds de la FIFA, de la visite du président de la FIFA Giovanni Vincenzo alias Gianni Infantino.

La dernière action en date est la rencontre entre les membres du comité exécutif, qui ont mijoté sur les stratégies à mettre en place pour développer le football local sur le long terme (2019-2023). A la fin de cette rencontre, la FTF a publié un communiqué de presse dans lequel, le Col Guy Akpovy  montrait toute sa satisfaction par rapport à l’initiative.

"... Toute mon équipe est unie comme un seul homme autour de ce projet pour non seulement optimiser les offres du programme Forward 2.0 mais aussi pour aller chercher de nouveaux partenaires avec l'Etat et le secteur privé pour mieux réussir le développement de notre football. Le président de la FIFA a pu se rendre compte de la nouvelle dynamique de la FTF lors de son dernier passage et le comité exécutif entend continuer dans cette lancée pour toujours mériter le soutien de la FIFA et des autres partenaires", a-t-il déclaré.

Le Colonel Guy Akpovy (Photo) et les siens ont fait les pieds et mains pour que le football togolais sorte de son abîme.

Outre ces innovations et efforts, le comité exécutif actuel ne s'est pas démarqué des anciens bureaux. Cette FTF a brillé par son incapacité à organiser le championnat des jeunes, le championnat féminin, son manque criard d'autorité sur le sélectionneur national, son manque de communication, la non actualisation de son site internet et l'échec cuisant des équipes nationales dans les différentes compétitions auxquelles elles sont engagées.  Sans oublier les violences sur les stades.

Un confrère a relevé les insuffisances de cette Fédération et a d'ailleurs peint en noir le bilan du comité exécutif après près de 3 ans.

"Ce bureau est miné par une crise profonde qui ne dit pas son nom à cause de la division au sein de ce Comex. C'est un bilan complètement négatif du fait que la Fédération n'ait pas œuvré pour la formation des formateurs, la prise en charge des média, l'organisation des championnats féminins et des jeunes. Les différentes commissions au sein de la FTF n'arrivent pas à se réunir pour prendre des décisions au moment opportun, ce qui fait que les championnats nationaux n'ont pas eu de classement officiel jusqu'à la trêve. Le bilan est également négatif parce que la liste "Nouvel Élan",  a mal géré les sélections des jeunes (U17, U20, U23), a mis de côté le football à la base qui est le vivier du football national. Le comble est que la commission des arbitres et le département des arbitres font des désignations fantaisistes pour avantager les équipes des membres du Comex, ce qui fausse les résultats de nos championnats", a-t-il affirmé avec véhémence.

A près d'un an de la fin du mandat plein de rebondissements, la liste "Nouvel Élan" doit redoubler d'efforts et redorer son image avant le prochain congrès électif prévu sûrement en 2020. Mais avant, le congrès ordinaire annuel se fera dans quelques jours qui, selon les informations, seraient une véritable opposition entre les membres du comité exécutif. La bombe à retardement explosera-t-elle le jour du congrès ordinaire? La réponse à l'issue dudit congrès.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire