LE TOGO S’OUVRE AUX INVESTISSEURS EUROPÉENS DU 13 AU 14 JUIN PROCHAINS


Résolu d’accroitre l’investissement privé au Togo, le gouvernement organise du 13 au 14 juin prochains  à Lomé, le 1er Forum économique Togo-Union Européenne. Cette initiative louable portée par Faure Gnassingbé, le chef de l’État rentre dans le cadre du partenariat entre le Togo et l’Union Européenne (UE). Et, elle vient en soutien à la réalisation du Plan National de Développement (PND) 2018-2022 et également de renforcer les relations économiques et diplomatiques entre le Togo et l’UE et ses États membres.

Placé sous le thème : « Bâtir des relations économiques durables et pérennes », ce 1er Forum économique mobilisera environ 300 entrepreneurs dont 150 venus des pays de l'Union Européenne et 150 du Togo. L’objectif est de faire connaitre les grands enjeux économiques togolais aux investisseurs locaux, internationaux et à la diaspora togolaise afin d’engager leurs participations dans le développement soutenu, durable et inclusif du Togo, dans les secteurs et sous-secteurs prioritaires du Plan National de Développement (PND 2018 – 2022).

A la conférence de presse de lancement du Forum, animée mercredi à Lomé par des commissaires du gouvernement l’accent a été mis sur les multiples opportunités d'investissement qu'offre le Togo grâce à sa position stratégique et à ses atouts naturels qui lui permettent de desservir l'ensemble de la sous-région et surtout les réformes engagées par les autorités pour l’assainissement et l’amélioration du climat des affaires.

Selon Sandra Johnson, la Coordinatrice de la Cellule Climat des Affaires à la Présidence togolaise, le Forum sera un cadre d’opportunité pour le Togo de faire un ban en termes d’investissements.

« Le forum balise la voie à la mobilisation des opérateurs économiques étrangers pour des investissements au Togo. Ce forum se veut une plateforme entre les investisseurs européens et leurs homologues togolais », a-t-elle déclaré.

A ce Forum, Kodjo Adedze, le ministre du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé s’attend à des signatures de partenariats entre les investisseurs européens et leurs homologues togolais.

« Ces dernières années, les lignes ont bougé au Togo. Chaque année, l'économie togolaise progresse de 5%... Le climat des affaires est amélioré et les réformes économiques sont faites. Il y a un cadre fiscal et douanier très incitatif. Le nouveau code général permet un meilleur investissement dans le pays...L'environnement nous est favorable. Ce Forum est un moment pour accroître la visibilité du Togo dans les 28 pays de l'Union Européenne », a-t-il expliqué.

Pour Vincent Vire, chef de coopération de la délégation de l’UE au Togo, l’appui de l'UE à ce Forum rentre dans le cadre du nouveau partenariat entre l’Europe et l’Afrique, l’Alliance Afrique-Europe dévoilée en septembre dernier, qui est axée sur la promotion de l’investissement privé et la création d’emplois durables.

« Tous les ingrédients sont réunis pour faire un bon forum. L'amélioration du climat d'affaire, l'élaboration du PND, un engouement des investisseurs européens pour l'investissement en Afrique. A cela s'ajoute l'existence des instruments européens de financement dédiés aux secteurs privés », a-t-il lancé.

Notons que le 1er  Forum économique Togo-Union Européenne sera coprésidé par Faure Gnassingbé, le président togolais et le commissaire européen de l’investissement.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire