LE TOURNOI "ÉPÉ YÉYÉ 2019" BAT DÉJÀ SON PLEIN


En vue d'entamer la nouvelle année de la plus belle des manières, la compétition dénommée "ÉPÉ YÉYÉ 2019" est portée sur les fonts baptismaux. Ce tournoi a pour objectif de réunir les équipes autour du ballon rond et occuper au même moment les week-ends les habitants du quartier d'Attikoumé et de ses environnants. Pour le compte de cette première édition, des gestes techniques, des buts brefs du spectacle ont été au rendez-vous.

Le terrain d'Adjomayi ne chôme jamais. Après le tournoi de la Reconnaissance Trophée "Laba Fodoh", c'est au tour du tournoi "ÉPÉ YÉYÉ 2019", de prendre le relais.

Entamé le samedi 9 février, le tournoi "ÉPÉ YÉYÉ 2019", une initiative du promoteur Sénateur Palmer, est déjà à son deuxième jour de compétition. 5 équipes sont en lice pour décrocher le fameux sésame à la fin de ce tournoi. Il s'agit de CES Rosario, FSA, Tricolore, Top Foot et Jupiter Sport. Le format choisi est un mini-championnat. Les 5 équipes vont s'affronter entre elles et les deux premières joueront directement la finale.

Le tournoi officiellement lancé samedi dernier, par la rencontre CES Rosario-FSA, a vu les académiciens d'Agoè (FSA) victorieux sur le score d'un but à zéro. Le deuxième match dudit tournoi disputé le dimanche dernier, a opposé Tricolore à Top Foot. Score à l'arrivée  (0-3) en faveur de Top Foot, une équipe qui a produit un jeu flamboyant sur le terrain.

A la fin de cette rencontre, l'entraîneur de Top Foot Ousmane Diawara a mis l'accent sur le travail de jeu de passes qui a été fait à l'entraînement, ce qui a d'ailleurs permis à son équipe de gagner tout en ayant un jeu collectif.

"On travaille techniquement et tactiquement. Quand on joue au football et on n'arrive pas à faire des passes dans les petits espaces, l'équipe manque alors beaucoup de choses. Je félicite les joueurs et j'encourage l'équipe adverse qui n'a pas démérité. J'ai dit à mes joueurs que si on veut aller très loin dans ce tournoi, il faut que nous montrions notre réel niveau tout en gagnant des matches. On a incorporé dans l'équipe certains joueurs des U17 et U19 pour qu'ils puissent jouer avec les grands. Ils ont montré leur talent et nous préparons d'ores et déjà la suite de la compétition", a-t-il déclaré.

L'entraîneur de Tricolore, Edem pointe du doigt l'absence de ces joueurs cadres, ce qui est, selon lui, a l'origine de cette lourde défaite.

"Plusieurs joueurs n'ont pas pu jouer, ils participent à un autre tournoi. Mais le travail continue et je promets de bonnes choses à venir", a-t-il dit.

C'est le début d'une longue aventure qui connaîtra son apothéose dans les mois à venir. Le public est donc invité tous les week-ends à faire le déplacement du terrain d'Adjomayi pour suivre les futurs joueurs de nos différentes équipes nationales. La prochaine journée est programmée sur le week-end du 23 au 24 février prochain. Que le fair play règne!

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

1 commentaires:

  1. Mes félicitations aux organisateurs de ce tournoi. C'est une bonne initiative.Bonne suite des programme
    @Akofranc

    RépondreSupprimer