TINGBAN-PAAB 2019: LES NATIFS DE LA PRÉFECTURE DE TONE INVITÉS A ŒUVRER POUR LA PAIX


Les natifs de la préfecture de Tône  ont fêté le  samedi 3 février 2019,  à Mandouri leur fête traditionnelle Tingban-Paab. A cette occasion, le chef de l'État Faure Gnassingbé s'est fait représenter par son ministre de la culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi Egbetonyo

Cette fête traditionnelle qui est sa 14ème édition, a réuni les peuples Moba, Gourma, Mossi et Peulh autour d'une identité culturelle.

Tingban-Paab au-delà d'être uniquement une  fête des moissons, est aussi l’occasion pour les natifs du grand Tône de remercier une fois encore les divinités et les mânes des ancêtres pour leur protection et leurs actions bienfaisantes qui ont concouru à de  bonnes récoltes. 

Le ministre de la culture faisant référence aux saintes écritures, a relevé que cette fête traditionnelle relève de l'instauration des ancêtres.

"Nous  comprenons, là, que cette fête de moisson qui nous rappelle tout ce que nous devons à la terre nourricière, cette terre dont nous tirons la quasi-totalité des éléments nécessaires à notre subsistance n’est point une invention ou un apanage des peuples Moba, Gourma, Mossi et Peulh", a indiqué Kossivi Egbetonyo.

Il a également relevé que " sur un tout autre plan, au-delà de sa dimension culturelle, après une année de travail acharné, une année marquée par des appréhensions, mais aussi d’espoirs à maints égards, la fête des moissons est l’occasion du bilan pour un nouveau départ, un bilan du travail abattu mais aussi introspection sur le vécu passé, rétrospective, analyse du présent et résolutions pour de nouvelles perspectives".



Le ministre de la culture a aussi dans son intervention, invité les populations du grand Tône a mettre leur culture à contribution pour favoriser la création d'un climat de paix dans le pays.

"Nos richesses culturelles ainsi que leurs diverses expressions doivent favoriser la paix, la solidarité et la cohésion sociale qui sont des valeurs chères au Président de la République Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, car elles sont des atouts et des facteurs indispensables à un véritable développement durable", a-t-il lancé. 

Cette fête traditionnelle qui a connu la participation des filles et fils du grand Tône a été placée sous le signe de la réflexion sur le développement de la préfecture de Tône.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire