TOGO : AU CAR, SANS LES REFORMES POLITIQUES PAS D’ÉLECTIONS LOCALES LOCALES


Le gouvernement Klassou II se montre de plus en plus préoccupé par l'organisation des élections locales avant la fin de cette année. Cette volonté manifestée n'est pas du goût du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) de Me Yawovi Agboyibo. Celui-ci réclame la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles  avant toute élection.
 
Dans la droite ligne de l'organisation des élections locales, le ministre de l'administration territoriale, Payadowa Boukpéssi a reçu lundi, une délégation du CAR. Cette délégation après avoir écouté le ministre, refuse toute élection sans la mise en œuvre des  réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prescrites par l’Accord Politique Global (APG) du 20 aout 2006 et la feuille de route de la CEDEAO.
"Ces réformes sont des préalables à satisfaire avant la tenue des élections locales", lit-on dans un communiqué du parti.
Dans le communiqué, le CAR dit avoir  fait observer au ministre son étonnement de voir que le gouvernement enclenche le processus de l’organisation des élections locales avant la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prescrites par l’Accord Politique Global (APG) du 20 août 2006 et la feuille de route de la CEDEAO du 31 juillet 2018. 
"La délégation a ensuite rappelé au ministre que conformément aux prescriptions de l’APG et au regard des déclarations des acteurs politiques tant du parti au pouvoir que de l’opposition, un consensus national est établi sur la nécessité et la manière de procéder aux réformes en question", souligne le parti.
Suite à son observation, le CAR invite le président de la République, Faure Gnassingbé et son gouvernement à surseoir à l’enclenchement de l’organisation des élections locales et à s'atteler plutôt à la réalisation des réformes en attente et à la mise à jour du fichier électoral.
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire