3E ÉDITION DE WOMAN NIGHT : LA FEMME TOGOLAISE INVITÉE A PLUS D’ENGAGEMENT POLITIQUE


La 3e édition de la soirée de Gala "WOMAN NIGHT" s’est tenue samedi, sous la tente de l’hôtel 2 Février devant un parterre de femmes illustres et modèles de réussite dont Tchabinandi Kolani Yentchare (ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation), Patience Ozokwor (marraine de la soirée), Fatem Suy (Miss Côte-d’Ivoire 2018), Ichabatou Gnongbo-Tchoro (Miss Togo 2018) et de Charlotte Dipanda. Une soirée consacrée à la célébration de la femme en vue de l’amélioration de ses conditions de par le monde et de la réalisation de sa pleine autonomisation pour parvenir à l’égalité des sexes.

Organisée dans le cadre de la célébration du 8 mars, par la fondation "Agir Ensemble pour l’Afrique" (AEA) et l’agence "Éclat d’Étoile" (EE), la soirée vise à célébrer en général la femme, et en particulier la femme togolaise digne, battante, dynamique et généreuse en favorisant son autonomisation économique et accroissant qualitativement sa participation au processus de développement du Togo.

Selon Tchabinandi Kolani Yentchare, la perpétuation de la tradition de cette soirée festive par Marie-Joe Trénou, présidente d’AEA et directrice d’EE fait d’elle, l’une des actrices les plus engagées au côté du gouvernement, pour valoriser le potentiel féminin dont regorge le Togo.

"Vos actions s’inscrivent parfaitement dans l’esprit des ODD, selon lequel « aucune personne ne doit être laissée de côté ». Vous contribuez également à la mise en œuvre de l’axe stratégique 3 du PND 2018-2022, consistant à « consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion", a-t-elle déclaré.

Profitant de la tribune de la soirée de Gala "WOMAN NIGHT", Mme Kolani Yentchare a lancé un appel à plus d’engagement de la femme togolaise en politique pour sa participation active aux élections locales.

"[…], nous entendons susciter beaucoup de candidatures féminines à ces élections, pour accroître le taux de représentativité des femmes dans les instances de décision dans notre pays. Ce message nous allons le porter partout cette année, pour que le défi de la parité, progressivement soit relevé dans notre pays. Nous avons mené une campagne ardue en ce sens pour les législatives et nous sommes fières d’avoir,  aujourd’hui,  une femme au perchoir de l’Assemblée Nationale", s’est-elle félicitée. 

Rappelons que la fondation "Agir Ensemble pour l’Afrique" se bat entre autres pour l’entrepreneuriat des femmes, la scolarisation des jeunes filles, la santé maternelle et infantile, l’accès à l’eau potable, et l’appui aux services de maternité.

Edem KOAMI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire