5O BALLOTS DE FRIPERIE D'ATBEF A L’ANADEB EN FAVEUR DES POPULATIONS VULNÉRABLES


Depuis quelques années, le gouvernement togolais, par le biais du ministère du développement à la base, de la promotion de la jeunesse et de l'emploi, a lancé un vaste programme d'inclusion sociale et du bien-être des populations. Dans le cadre du Programme de Développement Communautaire en Zone Urbaine (PDC-ZU) et Filets Sociaux piloté par l'Agence Nationale d'Appui au Développement à la Base (ANADEB), l'Association Togolaise pour le Bien Être Familial (ATBEF) a remis vendredi  à l'ANADEB, des dons vestimentaires au profit des communautés vulnérables du Togo.
                  
Selon Dr Kossi Gnagnon, président du comité exécutif national de l'ATBEF, l'ANADEB est choisi pour ces dons parce qu'elle œuvre dans le social et partage la vision de l'ATBEF.

"Depuis 2018, l'Association japonaise, la JOICFP a fait don d'un grand nombre de ballots de friperie à l'ATBEF pour soulager les peines des populations dans notre pays. Nous avons identifié l'ANADEB qui fait le même travail. Notre souci, c'est de soutenir le gouvernement togolais et c'est dans ce sens que nous avons fait don de 50 ballots dont le montant est estimé à 7 millions de FCFA à l'ANADEB pour qu'elle puisse partager ces ballots aux populations à la base. Les populations ont un besoin sans cesse croissant en terme de développement et l'ANADEB a également beaucoup de projet prioritaire visant justement le soulagement des peines des populations à la base et surtout pour pouvoir renforcer le développement. Aujourd'hui l'ATBEF est en train de développer un autre axe, celui de l'entreprise sociale et du développement. Dans ce sens, l'ATBEF est prête à collaborer main dans la main avec l'ANADEB pour pouvoir soutenir le programme de développement du gouvernement togolais aux bénéfices de nos populations", a-t-il déclaré.


Pour Mazalo Katanga, directrice générale de l'ANADEB, le don de l'ATBEF vient pallier le domaine non couvert par son organisation et tient à remercier l'Association pour ce geste noble.

"La mission de l'ANADEB, c'est d'apporter le sourire dans les villages, dans les quartiers les plus vulnérables. L'un des éléments qui participent au sourire c'est l'habillement et donc avec l'ATBEF, nous constatons que l'un de nos domaines qui n'étaient pas couverts va être satisfait. La communauté à la base surtout les jeunes et enfants dans les écoles trouveront de quoi s'habiller. Nous tenons, au nom du gouvernement, à remercier très sincèrement l'ATBEF pour avoir pensé à nous comme étant un partenaire qui peut exécuter cette action. Chaque région aura 10 ballots pour le compte des villages les plus vulnérables. Et nous savons que les villages les plus vulnérables que nous connaissons aujourd'hui avec le projet de Filets Sociaux et Services de Bases et d'opportunités d'emploi pour les jeunes vulnérables, les villages à transfert monétaire, à cantines scolaires sont des villages que nous avons déjà identifier pour apporter et aider à résoudre les problèmes d'habillement", a-t-elle déclaré.

Saisissant l’occasion, M. Katanga a souhaité voir d’autres bienfaiteurs  emboîter les pas de l'ATBEF afin d'aider les populations déshéritées.

"L'ATBEF a fait sa part et si le cœur d'un donateur lui en dit, l'ANADEB a les bras ouverts pour recevoir et apporter aux populations les plus déshéritées de notre pays. Quelle que soit la nature de la contribution des partenaires, l'ANADEB est prête à recevoir cela et le dispositif de rendre compte est clair", a-t-elle lancé.

Visiblement, c'est le début d'une collaboration entre l’ATBEF et l’ANADEB qui s'annonce fructueuse et  bénéfique surtout aux populations cibles. Notons que les deux institutions défendent un seul idéal : « lutter pour une vie meilleure ».

John ATTISSO

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire