AKOU APÉLÉTÉ: "C'EST GRÂCE AU FAIRPLAY ET À LA DÉCISION DE LA FTF QUE NOUS REJOUONS CE MATCH FACE À OKITI"

Le derby de la région des plateaux attendu comme le véritable choc de la 15ème journée de la D2 Zone Sud a finalement tourné au vinaigre. Des scènes de violences ont éclaté, après un penalty sifflé par l'arbitre en faveur d'Ifodjè, faisant de nombreux blessés. Dans une décision rendue le 1er mars dernier, la Commission de discipline de la FTF a sanctionné des dirigeants et joueur d'Okiti, a suspendu le stade de Badou et a décidé de faire rejouer ce match. Cette rencontre est programmée  mercredi à l’État-major.

A deux journées de la fin du championnat de la D2 Zone Sud, l'invincibilité est le mot qui revient à chaque fois dans le camp de l'équipe de la ville des sept collines. 11 victoires et 5 matchs nuls après 16 journées disputées par Ifodjè.

Selon Akou Apélété (Photo), coach adjoint d'Ifodjè, le staff technique accorde moins d'importance à ce match face à Okiti compte tenu des scènes de violences qui ont émaillé le 1er round à Badou.

"Nous cherchons à être invincible tout au long de cette saison. On ne peut pas faire autrement, sinon le match d'Okiti, on n'a pas voulu le jouer. Comme la fédération a décidé qu'on rejoue ce match, on y va. On n'accorde pas assez d'importance à ce match, si on le joue ou pas ça ne nous dit rien. C'est grâce au fairplay et à la décision de la FTF que nous rejouons ce match face à Okiti parce que ce qui s'est passé à Badou est déplorable", a-t-il déclaré.

Outre la rivalité entre les deux localités, c'est un véritable match à enjeux. Ifodjè, pour garder son invincibilité et Okiti, pour sortir de la zone de relégation, n'a qu'un seul point de retard sur le 1er non relégable Espoir de Zio. Une raison supplémentaire pour suivre cette rencontre qui se doit d'être hyper sécurisée.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire