D1/J21: DYTO TOMBE DEVANT GBOHLOE-SU

  
L’État-major de Lomé était l'hôte de l'une des grandes affiches du 21ème acte du championnat national de première division. Il s'agit de l'opposition entre le leader dyto et le premier non reléguable Gbohloe-su. Au finish, Gbohloe-su gagne sur le score de deux buts à un et se relance au classement.

La première période de cette rencontre a beaucoup plus vu les requins mâles donné le ton. Une équipe de Gbohloe-su qui exploite à merveilles la largeur avec le déplacement dans le jeu des 3 joueurs offensifs, notamment Ulrich Quenum, Ouro-Tagba Moubarack et Guéli koffi. Quant à Dyto, elle n'arrive pas à retrouver son jeu et choisi de balancer sur le géant attaquant Abou Farouk. Très virevoltante sur le plan offensif, l'équipe de Gbohloe-su, logiquement, ouvre le score à la 38ème minute sur penalty transformé par Ouro-Tagba Moubarack. 1-0 score à la mi-temps.

Secouée par ce but inscrit dans les derniers instants de cette rencontre, Dyto revient en deuxième période avec de bonnes intentions. L'entrée en jeu de Messan Victor en remplacement d'Ahonto Ferdinand a boosté le secteur offensif des robots rouges. Dyto pousse et contraint Gbohloe-su à se replier. À force de multiplier les phases offensives, Dyto égalise par le truchement d'Abou Farouk qui, contrôle et frappe de façon instantanée sur une passe de Kloukpo Kokou. Dyto rétabli la jonction. 

2 minutes après l'égalisation, Gbohloe-su sur une contre-attaque, prend l'avantage suite au but marqué par le buteur Guéli Koffi, qui place la balle hors de portée du gardien. 2-1 en faveur des requins mâles du littoral, un but marqué contre le cours du jeu.

L'entrée en jeu de Tengué Yves, de retour de blessure, n'y a rien changé. La dernière occasion de ce match est à l'actif du joueur de Gbohloe-su Ulrich Quenum qui n'a pas pu cadrer la balle dans un but complètement vidé par le gardien de Dyto Adry Kossi Agbéko.

Gbohloe-su fait chuter le leader Dyto et se donne une bouffée d'oxygène.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire