D2/J14/J16: LES PORTES DE LA D1 S’OUVRENT A AGOUWA DE KOUSSOUNTOU ET A IFODJÈ D'ATAKPAMÉ


Le championnat de deuxième division a livré son verdict week-end dernier sur l’ensemble du territoire national. Du spectacle, des joueurs révélés, des équipes solides et structurées ont meublé la D2 saison 2018-2019 qui tire vers sa fin avec les deux journées restantes de la zone sud. La bataille a été rude mais les plus solides et les plus réguliers ont su tirer leur épingle du jeu, c'est le cas d'Agouwa et d'Ifodjè.

Avant le début de cette nouvelle journée de la D2, tous les signaux sont aux verts pour Agouwa et Ifodjè d'accéder à la D1, la saison prochaine. Le suspense n'a pas duré, les deux équipes ont tenu leur rang. Agouwa est allé chercher sa montée dans les dernières minutes de la dernière journée tandis qu'Ifodjè est sacré champion de la zone sud à deux journées de la fin tout en étant invaincu.

Ayant souffert en déplacement face à Odalou, les héritiers de Koussountou ont su marquer le seul but de la rencontre, synonyme d'accession à l'élite du football togolais.

Selon l'entraîneur d'Agouwa, Kourabodi Abdan, l'équipe a cru jusqu'au bout et a su gérer le match après avoir marqué.

"C'est le football, il faut y croire jusqu'au bout, voilà la joie qui nous anime et on ne peut que remercier le bon Dieu. Après l'égalisation de Doumbé face à Unisport, on s'est dit que la porte est ouverte. On a fermé les couloirs, il faut oser. A l'extérieur, avant de marquer c'est difficile pour nous, on a su marquer, on a su gérer. Il faut regarder, le public  est content et nos supporters nous attendent à Koussountou", a-t-il déclaré.

Ifodjè, à domicile, bat Arabia FC par 2 buts à 0 et s'ouvre la porte de la D1 après près de 16 années de tentatives.

Pour Apélété Akou, coach adjoint d'Ifodjè, tout a été mis en œuvre pour la montée en D1 de l’équipe.

"Il n'y a plus quelque chose qui puisse nous empêcher à ne pas aller en première division, aujourd'hui on est en première division. Après quelques minutes du coup d'envoi, on marque un but et cela a galvanisé les joueurs. En première mi-temps, on a quadrillé le terrain dans les 20 premières minutes. A la mi-temps, on a dû donner des consignes aux joueurs. On leur a dit de pousser et voilà alors les 2 buts qui ont été marqués", a-t-il indiqué.

Le ciel s'ouvre pour ces deux équipes qui ont pour point commun des multitudes de tentatives ratées pour la montée en D1 les saisons antérieures.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire