ÉDITION 2019: EPHOÉVI-GA ADAMA SACRÉ CHAMPION NATIONAL DES JEUX D’ÉCHECS


Le championnat national des jeux d'Échecs a connu son apothéose dimanche à Lomé. Les 3 jours de compétitions ont été rudes avec des stratégies de jeu propre à chaque joueur. Longtemps en course pour le titre, Ajavon A. Jean Leclair s'est effondré dans les dernières rondes, très décisives. 28 joueurs au départ, seuls 3 ont été primés suite à leur résilience, à leur capacité expresse de réflexion et à leur envie de damer les pions aux adversaires. Ephoévi-Ga Mawulikplimi Adama, a été sacré champion de l'édition 2019 du championnat national des jeux d’Échecs.  

Selon Me Edah Ndjelle, vice-président de la Fédération Togolaise Des Échecs (FTDE), le championnat national de cette année est relevé et a montré une progression des jeux d'échecs à l'intérieur du pays.

"La compétition a été âprement disputée. Le champion 2018 a joué la finale contre le champion 2017, qui a relevé le défi parce qu'il était précédemment champion donc c'est un roulement entre le champion et son dauphin. Le vice-champion de cette année est venu d'un club de Kara, cela veut dire qu'à l'intérieur du pays on a des échos favorables", a-t-il déclaré.

Pour Me N’Djellé, les jeunes doivent s’approprier le jeu pour véritablement détrôner les anciens parce que lors du championnat ils n'ont pas pris le pouvoir.

"Les plus forts du Togo se sont toujours dégagés et c'est ce qui me désole. J'avais pensé, au début, que d’autres joueurs devraient prendre la couronne mais, ils leur restent beaucoup de travail à faire. C'est toujours les anciens qui sont toujours les meilleurs, vu le classement. Je voudrais encourager les jeunes surtout les étudiants à redoubler de travail et d'ardeur pour qu'ils puissent se performer et être sélectionnés au cours du championnat national 2020 pour aller aux Olympiades et représenter valablement le Togo. La balle est dans le camp des plus jeunes pour qu'ils travaillent et égalisent le niveau des plus anciens", a-t-il souhaité.

Sacré champion de l’édition, Ephoévi-Ga Mawulikplimi Adama, pense que sa victoire est le fruit du travail à travers les séances journalières d’exercices.

"Le secret a été la solidité de mon jeu. Par rapport aux années précédentes, je me suis beaucoup entraîné à travers des parties journalières et c'est ça qui a payé. Je promets encore la coupe lors du prochain championnat national", a-t-il affirmé.

Notons que pour se hisser sur le podium, les 3 classés ont dû se défaire de grands adversaires. Au finish, Amewounou Komlan Kouessan occupe la 3ème place avec 5,5 points sur 7, suivi de Kolani-Banake Sopague 2ème avec 6 points sur 7. Le même point a été totalisé par le vainqueur Ephoévi-Ga Mawulikplimi Adama qui s'adjuge du coup, son 4ème trophée après 2015, 2016 et 2017. 

Le championnat national donne, alors, le ton au tournoi international "Lomé Chess Challenge", qui s'ouvre à Lomé, le 22 mars prochain.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire