ÉLIMINATOIRES CAN 2019: LA 2ÈME SÉANCE D'ENTRAÎNEMENT DES ÉPERVIERS PLUS INTENSE QUE LA PREMIÈRE


Les Éperviers du Togo ont effectué  mardi, leur 2ème séance d'entraînement sous la houlette du technicien français Claude Le Roy. Contrairement à la première séance, 19 joueurs ont été présents.  Pour cette 2ème séance d'entraînement faite à huis clos, l'accent a été beaucoup mis sur le jeu, un facteur déterminant en vue de la qualification en terre béninoise.

Selon les informations publiées mardi, par la FTF sur sa page officielle Facebook, le jeu a été au cœur de cette deuxième séance et on note un nouveau forfait, celui du jeune gardien Malcolm Barcola.

"Fin de la seconde séance des Éperviers du Togo. Le groupe est presque au complet. Le portier Barcola Malcolm est déclaré forfait et libéré par le sélectionneur national. Il a été remplacé par le portier de l'AS TOGO-PORT, Bernard Adjima. La séance du jour a été basée sur le jeu", a-t-elle publiée.

Devant la presse, lors de la première séance d'entraînement, le sélectionneur national Claude Le Roy pense que cette rencontre ne sera pas du tout facile pour son équipe mais il va falloir être patient et être au-dessus du lot techniquement pour battre le Bénin.

"On sait que ça va être compliqué. Le dilemme est simple, il faut qu'on gagne. On n'a pas de question à se poser, il va falloir aussi qu'on soit patient. C'est toute la difficulté de ces genres de rencontre de savoir qu'on doit gagner un match sans confondre vitesse et précipitation, sans vouloir aller trop vite. Il faut bien rythmer le match, il faut rester structuré jusqu'au bout et être des guerriers sur le terrain. Il va falloir qu'on soit prêt à répondre à ce défi physique que va nous imposer le Bénin et en plus techniquement qu'on soit prêt à faire la différence", a-t-il déclaré.

La troisième séance d'entraînement est prévue mercredi à partir de 16h GMT au Stade Municipal de Lomé, toujours à huis clos, avec la présence effective des 21 joueurs convoqués.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire