ÉLIMINATOIRES CAN 2019: LES ÉPERVIERS DÉPLUMÉS PAR LES ÉCUREUILS


Considéré comme le match le plus attendu de cette 6ème journée des Éliminatoires de la CAN Total Égypte 2019, le derby de l'Afrique de l'ouest entre le Bénin et le Togo a tourné à l'avantage des locaux. Malgré l'appel au public, et le fait que le staff ait conscience que cette rencontre soit difficile, les Éperviers n'ont pas été mordants dans les deux surfaces de réparation. A l'arrivée, le score est de 2 buts à 1 en faveur des Écureuils du Bénin, ce qui leur ouvre la porte de la prochaine CAN.

Le scénario était connu d'avance. En première période, le Togo possédait la balle mais n'arrivait pas à se procurer de réelles occasions. Le double rideau défensif opté par Michel Dussuyer, a littéralement annihilé les velléités offensives du Togo dès l'entame du match. Très tournée vers l'offensif, la sélection togolaise ouvre des espaces, ce qui lui a valu, le premier but encaissé par le truchement de David Djigla à la 11ème minute, suite à une mésentente entre le duo défensif et le gardien togolais. L'ouverture du score des béninois n'a pas sonné de révolte dans le camp togolais. Des passes ratées, des balles perdues, un manque criard de communication entre les joueurs ont meublé le reste de la première partie des poulains de Claude Le Roy.

De retour des vestiaires, le sélectionneur national effectue le premier changement de la rencontre en sortant Gilles Sunu pour Fodoh Laba. Dès son entrée, le Togo a retrouvé de la percussion. Les occasions ne font qu'enchainer et logiquement, le Togo égalise sur un coup de pied arrêté, tiré par Floyd Ayité et catapulté aux fonds des filets par le capitaine, Emmanuel Adébayor à la 71ème minute. Un but partout, le Togo revient dans le match.

L'égalisation a donné un nouvel élan au jeu togolais, bien que pauvre.    Les béninois se mettent à défendre cet acquis mais les togolais sont toujours à l'abordage, dans le souci de chercher le second but, synonyme de qualification.

A force de pousser, la sélection togolaise a été punie en fin de rencontre par l'attaquant Steve Mounié qui, sur une tête, trompe Bassa-djeri Sabirou à la 83ème minute. 2 buts à 1, et le stade Général Mathieu Kérékou est en ébullition.

La dernière occasion des Éperviers du Togo, sur un coup franc frappé par Adebayor, dans le temps additionnel, et détourné en corner par le gardien béninois Allagbé Saturnin n'y changera rien. 

2-1, le score final et le Bénin renvoi le Togo à ses chères leçons. Le Togo, qui a lancé depuis Lomé l'opération qualification à Cotonou, échoue et sera spectateur de la fête continentale prévue en juin 2019 aux pays des Pharaons (Égypte).

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire