ÉPERVIERS -ÉCUREUILS : DES JOURNALISTES ANALYSENT LE MATCH

 
Le 24 mars 2019 est devenu depuis dimanche dernier un jour sombre dans le football togolais. Il s'agit de l'élimination de l'équipe nationale à une première Coupe d'Afrique des Nations à 24 équipes. Cette élimination a fait couler beaucoup d'encres et de salives. Quelques jours après, cette élimination hante toujours les esprits et certains journalistes qui ont fait le déplacement de Cotonou ont décidé d'analyser dans toute sa globalité ce revers. Pour certains, l'unique responsable est le sélectionneur national et pour d'autres, les responsabilités doivent être partagées.

A en croire Frank Nunyama, rédacteur en chef de Sport Fm, les choix de départ de Claude Le Roy sont critiquables et le Togo n'est pas éliminé sur ce match compte tenu des contre-performances de la sélection nationale a domicile. 

"Cette élimination du Togo, à l'arrivée, fait très mal mais au fond ce n'est pas surprenant. Lorsqu'on voit le parcours du Togo sur les 6 matchs, il n'a fait qu'une victoire, 2 matchs nuls et 3 défaites. Cela veut dire qu'on ne peut pas envisager une qualification des Éperviers dans ces conditions. Sur le dernier match, Claude Le Roy s'est encore une fois trompé. On va à Cotonou pour aller gagner et l'actuel meilleur attaquant de l'équipe nationale, Laba Fodoh est sur le banc, ce qui est incompréhensible. Adebayor était esseulé en attaque dans ce 4-2-3-1. Une élimination qui fait très mal surtout que c'est une CAN à 24 et qu'on ne retrouvera pas le Togo" a-t-il analysé.

Après cette élimination, Frank Nunyama croit que le Togo doit se débarrasser de cet entraîneur qui n'a plus sa place à la tête des Éperviers au vu des résultats. 

"Tactiquement, Michel Dussuyer a dominé Claude Le Roy. Cet entraîneur n'est plus apte à continuer à la tête des Éperviers du Togo. C'est un échec cuisant par rapport à ses méthodes. Il n'a fait que reculer le football togolais. Claude Le Roy n'a plus sa place à la tête des Éperviers du Togo", a-t-il fait savoir.

Selon Moudjib Fallana,  directeur de publication du journal, Le Mérite Sportif, le sélectionneur et le comité exécutif de la FTF sont tous deux responsables de l’élimination des Éperviers.

"Il faut avoir la hauteur d'esprit de souligner qu'avec 3 matchs joués sur nos propres installations, nous n'avons pas été capables de capitaliser nos acquis. Le match de la dernière fois s'est beaucoup joué sur le plan tactique. Dans le jeu, Michel Dussuyer a complètement bouffé Claude Le Roy. Nous avons vu une équipe togolaise qui avait les armes de prendre en main ce match mais qui s'est malheureusement confrontée à une équipe béninoise très disciplinée tactiquement. Claude Le Roy n'a pas su apporter le changement qu'il faut sur le plan tactique pour pouvoir contrecarrer l'équipe béninoise. Cette élimination, au-delà de l'aspect technique, ne doit pas être l'apanage d'une seule personne. Les responsabilités doivent être situées à certain niveau également, notamment, un Comex qui a pour méthode le laisser-aller", a-t-il déclaré.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire