LA FETOSPA LANCE UN PROGRAMME DE VULGARISATION DU PARA SPORT FÉMININ


Afin de redynamiser les sports paralympiques sur le plan national, la Fédération Togolaise des Sports Paralympiques (FETOSPA) a tenu une conférence de presse vendredi à Lomé,  portant sur le projet de mise en lumière des para athlètes féminins dénommé "Sensibilisation pour la détection des Talents Para Athlètes Féminins".

Absente dans le sport paralympique féminin lors des jeux de Rio en 2016, la FETOSPA a décidé de se mettre dans les rangs. Elle a été motivée par la conférence de Gaborone tenue du 18 au 20 mars 2018, qui a pour but d'attirer l'attention de tous les pays du monde et fédérations sur le droit des femmes handicapées à pratiquer le sport et de tendre vers l'équité dans la pratique du para sport.

Selon Ben Kalidjora Hatta, chef projet, le Togo doit participer aux jeux paralympiques de 2020 et pour ce faire, il faut sensibiliser les athlètes et les apprêter pour la compétition.

"L'objectif de cette rencontre c'est de faire connaître à l'opinion nationale le projet de sensibilisation pour la détection de talents para athlètes féminins qui font partie désormais de notre vision qui est d'aller aux Jeux Paralympiques en 2020 avec un grand nombre d'athlètes féminins. Pour le faire, il faut se lever tôt. La sensibilisation se fera en deux phases. Il y aura une première phase de sensibilisation d'une équipe de 3 personnes qui va passer dans les 5 ligues paralympiques du Togo pour pouvoir rencontrer les groupes-cibles, leur expliquer, les convaincre et maintenant préparer les points focaux pour une deuxième phase qui consiste au déroulement du projet qui n'est autre que la détection des talents avec les techniciens et toute l'équipe de la fédération. Nous irons dans chaque région pour pouvoir rencontrer toutes les valeurs féminines en situation de handicap qui peuvent pratiquer le sport et qui sont susceptibles de réunir les minima avec lesquelles nous allons travailler afin d'aboutir à cette participation aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020", a-t-il indiqué.

Pour M. Hatta, les femmes en situation d’handicap doivent saisir cette opportunité pour faire tomber les vieux clichés en s’affirmant au cours de ces jeux paralympiques.

"Nous allons nous tabler sur des résultats tangibles. Pour pouvoir y arriver, nous allons dérouler un certain nombre d'activités et notre vision est d'aller aux Jeux Paralympiques de 2020 au moins avec 5 athlètes féminins pour le Togo et quitter la dernière place qu'on nous accorde sur le plan mondial. C'est l'occasion de lancer un appel pressant à toutes les femmes en situation de handicap en leur disant que le sport contribue à leur épanouissement, à leur développement personnel et lorsqu'une femme pratique le sport et surtout quand elle arrive au haut niveau, elle quitte l'étape de stigmatisation et devient une star. Donc, il faudrait que dorénavant les femmes nous approchent pour voir dans quelles mesures nous pouvons collaborer pour leur évolution et leur pratique du sport",  a-t-il fait savoir.

Notons que pour la campagne, le Comité  International Paralympique a déjà lancé des programmes et des mesures incitatives à travers des financements réservés aux fédérations afin d'accueillir en leur sein des clubs paralympiques. Une manière d’intéresser les para athlètes féminins à s'afficher sur le plan international tout en devenant une référence dans les différentes disciplines paralympiques.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire