L'HONORABLE ESTHER AYELE GABIAM S'ENGAGE POUR L’ÉGALITÉ DES SEXES

Le monde entier a célébré le 8 mars dernier la Journée Internationale des Droits des Femmes. A cette occasion, des voix se sont élevées pour appeler à l'égalité entre l'homme et la femme. Parmi ces voix, celle de la députée, Esther Ayélé Gabiam (Photo), qui invite les femmes togolaises à s’engager davantage et à mettre en œuvre des actions concrètes pour l’égalité femme-homme.

Pour l'élue de la circonscription électorale du Lacs-Bas Mono, son élection n'est pas l'effet d'un hasard mais le signe de la volonté des populations de ce milieu de faire de la question d'égalité une réalité.

"Si notre circonscription électorale Lacs-Bas Mono a réussi à dégager une femme députée à l'Assemblée Nationale à l'occasion des élections législatives du 20 décembre 2018, c'est sans nul doute grâce à la volonté des filles et fils de notre localité de faire de la question de l'égalité des sexes une réalité", souligne l'élue dans une déclaration.

D'après l'élue, l’égalité des droits est en passe d’être acquise, mais il faut noter que les inégalités entre les femmes et les hommes persistent encore. Et afin de pallier ce problème, l'engagement de tous s’impose.

"Nous devrons ensemble dans ce sens, mener des actions concrètes, visant à déconstruire les stéréotypes, à privilégier la mixité, et à veiller à ne pas exclure indirectement les femmes du bénéfice de politiques publiques ou de l’espace public, qui permettront de réduire les inégalités et améliorer le vivre-ensemble", a-t-elle écrit.

En tant que femme et élue du peuple, elle s'engage à mettre la main à la pâte pour faire diminuer les discriminations et les inégalités.

C'est pour cela qu'elle va lutter contre les violences faites aux femmes, et à accompagner les victimes; faire de chaque politique publique un levier pour l’égalité et impliquer les acteurs locaux et la population, pour parler et faire parler d’égalité. 

Le 8 mars, au-delà d'être une simple fête des femmes,  est d'après Esther Ayélé Gabiam "une journée symbolique pour faire avancer les droits des femmes et reculer les inégalités". 

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire