POUR PLUS D’INVESTISSEMENTS, LE TOGO POURSUIT LES REFORMES D’AMÉLIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES

Faire du Togo, l’une des plateformes économiques les plus attrayantes de la sous-région et du monde, est le sacerdoce de la Cellule Climat des Affaires (CCA). Pilotée par Sandra Johnson (Photo) et sous l’impulsion du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, la CCA opère les réformes en vue de l’amélioration du climat des affaires au Togo. Vendredi au cours d’une rencontre avec la presse, elle a présenté les nouvelles réformes réalisées par le gouvernement pour faciliter l’investissement au Togo, en vue de l’atteinte du Plan National de Développement (PND) lancé le 04 mars dernier.
 
Au titre de ces nouvelles réformes, on note entre autres : le transfert de propriété avec la fusion des formalités (trois en une) et surtout la réduction drastique du coût (des droits d’enregistrement et de conservation foncière) qui s’établit à  seulement 35 000 FCFA au lieu de payer 4% de la valeur vénale de l’immeuble ; le paiement des impôts et taxes marqué par la dématérialisation des procédures (télé déclaration et télépaiement) tant au niveau de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale qu’au niveau de l’Office Togolais des Recettes (OTR). A cela s’ajoute la suppression d’une dizaine  d’impôts dans le nouveau code des impôts adopté en novembre 2018. Les impôts et taxes supprimés sont la taxe sur les salaires, la taxe complémentaire sur les salaires, la taxe sur les véhicules de société, l’impôt sur le revenu, la taxe professionnelle, la surtaxe foncière sur les propriétés insuffisamment bâties. Ces réformes concernent aussi le raccordement à l’électricité dont les frais de raccordement à l’électricité, moyenne tension sont réduits désormais de 50% ; le permis de construire qui a connu un renforcement de la réforme relative à la dématérialisation des procédures mais surtout du cadre réglementaire des dispositions portant sur les contrôles techniques qui désormais sont régulières en vue d’assurer la qualité des ouvrages ; la création d’entreprise marquée par la poursuite de la dynamique relative à la création d’entreprise SARL sous seing privé et pour laquelle les statistiques montrent une augmentation du nombre d’entreprises créées sous seing privé qui s’établit à 85% contre 75%, il y’a un an. Il faut souligner un autre élément majeur depuis le 28 Février. En effet, le Guichet unique du CFE est désormais ouvert de 7h30 à 14h 00 pour les dépôts et les retraits se font entre 14h30 et 18h. Et surtout l’exécution du contrat, où la plateforme portant sur l’Automatisation des procédures relatives aux contentieux commerciaux a été renforcée avec possibilité aux avocats de faire la saisine  et  de payer en ligne et enfin, les suretés mobilières avec le  Registre du Commerce et du Crédit mobilier(RCCM) qui a procédé, dans le cadre de la dynamique des réformes,  à la mise en place d’une base de données numérisées couvrant l’ensemble des dossiers au niveau national (96,614 formalités)
Ces nouvelles réformes opérées dans le pays au lendemain du lancement du rapport Doing business 2019, vise à rendre plus compétitif le Togo et le positionner sous la barre de 100 dans les prochains classements.
                                           
« Cette batterie de réformes fait appelle à plus d’engagement des acteurs… pour permettre à nos populations de jouir des fruits des réformes. Certes, toute réforme vous dira-t-on est difficile mais, la réalisation de nos ambitions traduites dans le PND passera par-là, à savoir, créer le cadre réglementaire et les facilités nécessaires pour une transformation structurelle de l’économie en vue d’une croissance forte durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emploi », a indiqué Sandra Johnson, la conseillère du président en charge de l’amélioration du climat des affaires.
                                  
Rappelons que le Togo se prépare à accueillir en juin,  le tout premier forum économique Togo-Union Européenne. Un forum dont le slogan s’intitule « Togo, le rendez-vous des opportunités », verra la participation d’éminentes personnalités du monde des affaires et d’investisseurs qui viendront découvrir les opportunités d’investissement mais surtout l’attractivité naturelle qu’offre le Togo. Ce forum sera également marqué par des échanges B to B avec les opérateurs économiques nationaux qui selon les attentes, seront soldés par la signature de mémorandum d’Entente.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire