TOGO : L'ANC AUSSI QUITTE LA C14, A QUI LE TOUR?


Créée il y a bientôt 2 ans, la coalition des 14 partis politiques de l'opposition togolaise (C14) sans avoir réussi sa mission de chasser Faure Gnassingbé du pouvoir, se vide à moitié. Désormais il ne reste que 7 formations politiques dans ce regroupement suite au dernier départ enregistré de l'Alliance National pour le Changement (ANC) de l'ex chef de file de l'opposition, Jean-Pierre Fabre (Photo).
 
Après avoir boycotté la rencontre de la C14 avec le président, Faure Gnassingbé le mercredi dernier, et sans surprise, l’ANC annonce son départ de ce regroupement dont elle est fondatrice. Dans un communiqué signé de Patrick Lawson (1er vice-président) le parti orange évoque pour raison de cette décision les divergences remarquées au sein du groupe.
"En raison des divergences grandissantes entre sa vision de la lutte de libération héroïque et historique du peuple togolais et les options inexplicables maintes fois retenues à son corps défendant, l'ANC au cours de la réunion extraordinaire de son bureau national ce jour 22 mars 2019, après en avoir délibéré décide de poursuivre en dehors de la C14, la résistance aux côtés des populations togolaises mobilisées et de tous les combattants de la liberté œuvrant avec détermination aussi bien au Togo qu'à l'étranger, dans la diaspora", lit-on dans le communiqué.
Tout en  se retirant de la C14, le parti orange appelle les forces  vives de la nation togolaise à la " vigilance  et à la résistance afin de capitaliser les efforts de lutte de plusieurs décennies dans une nouvelle dynamique de mobilisation populaire, massive et soutenue pour l'alternance et le changement, pour la liberté et la justice, pour la démocratie, l'État de droit et la bonne gouvernance dans notre cher pays le Togo". Elle informe également de sa disponibilité et son ouverture à "toutes les forces démocratiques qui partagent la même vision, la même approche  qu'elle et qui s'engagent à œuvrer avec cohérence et rigueur, avec persévérance et sérieux en ayant constamment à  l'esprit les aspirations profondes du peuple togolais".
Avec ce départ de l'ANC, la C14 se retrouve désormais avec 7 partis sur 14. Il faut rappeler que le MCD, le CAR, le PNP, Togo Autrement, Santé du Peuple et le Parti des Togolais ont claqué depuis la porte de la coalition. Qui sera le prochain démissionnaire? Que devient la coalition ? Wait and see!
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire