CENI : UNIR "PRÉFÈRE" LE CAR ET L’ADDI A L’ANC ET LE PNP

On en sait un peu plus sur les nouveaux dix-sept (17) membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Tard dans la nuit de vendredi et à la faveur de la session extraordinaire, les députés de la sixième législature ont procédé à l’élection et à la nomination des membres de la CENI, en vue de l’organisation des élections locales prévues courant 2019. 

Après l’élection des huit (8) nouveaux membres de la Commission Nationale de Droits de l’Homme (CNDH), les élus du peuple ont poursuivi tard dans la nuit, au cours de la session extraordinaire ouverte par Yawa Tségan (Photo), la présidente de l’Assemblée nationale, au renouvellement des membres de la CENI.

Au titre des partis extraparlementaires,  les parlementaires préfèrent Awudi Agbenyega (CAR), Kolani Lardja (PDR), Bessinaba-Yemba Wipang (ADDI) et Ouro-Bossi Tchakondo (PDG), Ayassor Tchambago (ADD VIE) et Akpo Abirhé (APET) pour le compte des organisations de la société civile.

Douti Lardja, Kegbero Seigneur, Kpade Koffi, Messan Ayele, Christophe Tchao sont nommés au titre de la majorité parlementaire et Jean-Claude Homawoo (UFC), Locadi Francois (UFC), Kombe Kombete(MPDD), Amime Jules (Net) Amou Tete (PDP) sont les nommés de l’opposition parlementaire.

Et Potopéré Tozim, pour le compte de l’administration.

Notons qu’avant leur prise de fonction, les nouveaux membres de la CENI devront prêter serment devant la Cour Constitutionnelle et auront en charge l’organisation et la supervision des élections locales.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

1 commentaires:

  1. Comment se fait il que la première force extra parlementaire ne soit pas membre de la ceni.

    RépondreSupprimer