Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 avr. 2019

AU CAIRE, DES JOURNALISTES AFRICAINS PERFECTIONNENT LEURS ACQUIS PROFESSIONNELS


Une trentaine de jeunes journalistes africains ont pris part  lundi au Caire en Égypte, à une formation de perfectionnement professionnel. Au terme de la formation, ils ont reçu  des certifications attestant leur participation à ce programme de développement professionnel en journalisme.

Ce programme a été assuré par le département de journalisme et de communication de masse de l'Université Américain du Caire (UAC). Il s'inscrit dans le cadre de la 53ème session de formation des jeunes journalistes  africains qui se tient depuis le samedi 13 avril dernier dans la capitale égyptienne.

Au cours de cette session de formation, les journalistes africains ont été entretenus sur " La recherche sur les médias imprimés (presse écrite)", "Science journalisme" et "Les modèles économiques innovants des journaux".

En dehors de ce programme, il est prévu au cours de la session, des ateliers pratiques dans les rédactions égyptiennes notamment le quotidien "Al Ahram weekly", des conférences débats abordant les thèmes d'actualités. La visite des sites historiques et touristiques est également prévue.

S'agissant de cette 53ème session, elle se poursuit jusqu'au 2 mai. Initiée par le l'Union des Journalistes Africains (UJA), le Conseil Suprême pour l'Organisation des Médias (Égyptien) et  le Centre de Formation et des Etudes de Média, elle vise à former les jeunes journalistes Africains afin qu'ils contribuent par le biais de leur profession à l'unification de l'Afrique et l'amélioration de l'image du continent. Elle se veut également un cadre de brassage culturel qui permettra aux jeunes de s'intéresser aux questions relatives à la jeunesse et femme africaine.

Le Togo est représenté à cette 53ème session par le journaliste Esaïe EDOH, membre de l'Union des Journaliste Indépendant du Togo (UJIT).


Esaïe EDOH
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire