D2/J18: ESPOIR DE ZIO ÉPINGLE OKITI ET SE SAUVE IN EXTRÉMIS


Après les décisions rendues il y a quelques jours par la commission de discipline de la FTF, le suspense est resté en entier au bas du classement. Quatre (4) équipes sont concernées, pour cette dernière journée, par la relégation en D3. Parmi ces équipes, Espoir FC de Zio, qui, samedi, se maintenait en battant à domicile Okiti FC de Badou sur le score d'un but à zéro.

Un véritable match entre deux équipes sous pression. Le match a eu du mal à véritablement s'emballer. La bataille du milieu a été rude avec de nombreuses fautes commises. La première période a été faible en occasions même si les plus dangereuses ont été à l'actif de l'ours de Badou. 0-0 score à la pause. À la reprise, Espoir FC commence par avoir la maîtrise du jeu en jouant directement sur l'attaquant, Sylla Ansoumana. Le jeu devient plus physique avec des défenseurs plus déterminés à garder la cage de leur gardien inviolée. Mais à la 67ème minute, l'équipe locale ouvre le score par l'entremise d'Abotsi Yao qui, sur une tête rageuse, soulève le public du stade Docteur Kaolo de Tsévié. A la baguette, l'attaquant, Sylla Ansoumana qui est l'auteur de la passe décisive sur un centre millimétré. 1-0 score final et Espoir FC, avec son abnégation et détermination, sauve sa peau en D2.

L'entraîneur victorieux, Atsou Joël d'Espoir FC de Zio pense que l'expérience de ces joueurs a beaucoup pesé dans la balance pour venir à bout d'Okiti et remercie les supporters des verts de Zio qui ont œuvré pour que ce maintien soit une réalité.

"L'équipe s'est retrouvée dans la phase retour et c'est le noyau que nous avons mis qui a joué jusqu'à maintenant. Ce match est une finale de la D2 qui va se jouer au bas du classement. On a joué de bout en bout et finalement l'expérience a eu raison de l'équipe de Badou. On a contenu les assauts offensifs de Badou jusqu'à la fin. Ce maintien est une bonne nouvelle pour toute la population de Zio qui est toujours derrière nous. Je les félicite et je les remercie", a-t-il laissé entendre.

Quant à son homologue, d'Okiti, Abalo Koutoubetey, le match était à leur portée puisque les meilleures occasions ont été trouvées par son équipe. Il pense que la D3 n'est pas une fatalité et ils vont cravacher dur pour retrouver de sitôt la D2.

"Je suis déçu par cette défaite parce qu'elle est tellement amère. Nous avons eu les meilleures occasions du match, nous n'avons pas su les concrétiser. La seule occasion d'Espoir, elle l'a mis au fond et on ne peut que regretter. Malheureusement, c'est nous qui avons encaissé et nous avons pris nos mains pour essuyer nos larmes. La D3 n'est pas la fin du monde, c'est le football. On peut toutefois la jouer et revenir si on s'organise mieux. Ça fait mal mais c'est le football", a-t-il analysé.

Pour le compte de cette 18ème journée de la D2 Zone Sud, 12 buts ont été inscrits en 5 matchs soit une moyenne de 2,4 buts par match. L'équipe  d'Ifodjè d'Atakpamé est sacrée championne et représentera la zone sud en D1 la saison prochaine. Okiti et la SNPT sont les équipes reléguées en D3. Arabia, Espoir et ASFOSA sont les 3 équipes sauvées lors de cette dernière journée.


RÉSULTATS 18ÈME JOURNÉE D2 ZONE SUD


ASFOSA 2-1 AGAZA

IFODJÈ 0-3 KOTOKO

ESPOIR 1-0 OKITI 

SNPT 0-3 ARABIA (tapis vert)

ÉTOILE FILANTE 1-1 ENTENTE II


CLASSEMENT 18ÈME JOURNÉE 


1- IFODJÈ 38pts +9
2- ÉTOILE FILANTE 31pts +6
3- ENTENTE II 30pts +7
4- KOTOKO 28pts -1
5- AGAZA 26pts +2
6- ESPOIR 23pts -2 
7- ARABIA 23pts +4
8- ASFOSA 21pts -1
9- OKITI 19pts -4
10- SNPT 06pts -18

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire