IFODJÈ: LA LEÇON À TIRER DE LA DÉFAITE EN FINALE DE LA COUPE DE L’INDÉPENDANCE


Défait en finale de la Coupe de l'indépendance par l'ASCK (1-3), Ifodjè n'a tout de même pas démérité. Certes le score ne reflète pas la physionomie du match mais l'équipe d'Atakpamé doit franchir d'autres paliers. Très virevoltant sur le terrain avec un jeu résolument tourné vers l'offensif, l'équipe d'Ifodjè a été défaillant dans les deux derniers 20 mètres. Beaucoup d'erreurs individuelles sur le plan défensif et un manque criard de génie sur le plan offensif. Ces deux aspects rassemblés ont fait profiter à l'ASCK qui, en patron, a joué sur son expérience et sa classe d'écart pour dompter Ifodjè. L'entraîneur Koffi Komlan a du pain sur la planche pour la saison prochaine.
          
Dominé de la tête et des épaules le championnat de la D2 zone sud cette saison, la finale de la Coupe de l'Indépendance a sûrement fait redescendre sur terre l'équipe de l'Ogou. Le constat est clair, l'équipe n'est pas encore prête pour la D1 et il faut un grand remaniement à l'intersaison.

Face à l'ASCK, Ifodjè n'a pas été ridicule mais plutôt a pratiqué un football scolaire. Jamais dans ce jeu collectif, une passe qui casse les lignes, une passe en profondeur qui pourra mettre sur orbite l'attaquant Koriko Abdoul Bassiki. Rien que des passes latérales ou horizontales qui n'inquiétaient guère la défense des chauffeurs de la Kozah. Un gardien moins inspiré, une défense aux abois, un milieu inexistant et une attaque pauvre, c'est la caricature parfaite du match livré par le champion de la D2 Zone sud.

Pour survivre dans l'élite du football togolais la saison prochaine, il faut, dans le camp d'Ifodjè, penser à mettre d'ores et déjà en place, une équipe compétitive taillée pour la circonstance.

Au terme de cette finale, l'entraîneur principal d'Ifodjè Koffi Komlan a déjà tiré sa leçon. Ses joueurs sont tombés sur plus fort qu'eux et il faudra étoffer l'équipe par des joueurs rompus à la tâche avant l'ouverture de la nouvelle saison sportive.

"D'abord il faut féliciter les joueurs pour le travail abattu parce que jouer contre une équipe comme ASCK est très difficile. Mais je pense que nous avons commis deux erreurs au départ qui nous ont coûté cher. Il y beaucoup d'errements défensifs que je n'ai pas compris mais ça fait partie du football. Nous venons de monter en première division, nous allons renforcer l'équipe et voir ce que ça va donner. Pour jouer en première division, il faut étoffer l'équipe avec des joueurs expérimentés. Ce match nous donne déjà l'idée de ce qui nous attends en première division la saison prochaine et nous allons nous y préparer", a-t-il modestement déclaré.

Ce match montre déjà la différence de niveau entre les deux équipes, le fossé entre les deux effectifs. Alors Ifodjè, à l'issue de cette finale, sait ce à quoi s'attendre la saison prochaine dans le championnat national de première division.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire