Tél:+228 92 42 51 78
latest

2 avr. 2019

POUR UNE PARTICIPATION DE LA DIASPORA AU DÉVELOPPEMENT, LE PROF DUSSEY INITIE LA FEUILLE DE ROUTE DES TOGOLAIS DE L’EXTÉRIEUR


Afin d’amener les togolais de la diaspora à prendre une part active au développement du pays, le Prof Robert Dussey, ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur a lancé lundi à Lomé, une Feuille de route pour les Togolais de l’extérieur. Une initiative destinée à créer les conditions d’une plus forte participation des togolais de l’extérieur au processus de développement de la Terre de nos Aïeux.
 
En effet, la Feuille de route pour les Togolais de l’extérieur met l’accent  entre autres sur une valorisation du capital humain, économique et social de la diaspora, le renforcement de la communication et des relations entre le gouvernement et la diaspora et l’amélioration de la défense et de la protection des intérêts des togolais.

Cette initiative du Prof Robert Dussey relève de l’engagement du gouvernement à donner l’opportunité à chaque fille et fils du pays à apporter sa pierre à la construction d’un Togo nouveau.

« La nation togolaise est une communauté de citoyens qui a un destin commun. La communauté des togolais de la diaspora est une part non négligeable du contrat social du président de la République… », a révélé le Prof Robert Dussey.

Selon le chef de la diplomatie togolaise, la Feuille de route pour les Togolais de l’extérieur assurera une meilleure organisation de la diaspora togolaise en yue de sa plus adéquate implication dans l’effort de développement national, la protection et  la défense des togolais de l’extérieur.

« Nos compatriotes de la diaspora ont le droit d’attendre de la patrie mère plus de protection. La mise en œuvre de la feuille de route permettra à notre pays de faire de la diaspora un partenaire stratégique du nouveau Plan National de Développement qu’avait lancé le Président de la République le mois passé notamment à travers la promotion des transferts de compétences et d’activités, le renforcement des relations entre les acteurs nationaux et les togolais expatriés et la mobilisation des ressources », a-t-il déclaré.

Notons qu’environ 2 millions de togolais vivent à l’extérieur. De 2010 à 2017, ils ont envoyé plus de 450 millions de dollars US au pays, sans compter les transferts informels. Un apport quantifié à plus de 10% du PIB national.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire