Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 avr. 2019

TOGO : LE GOUVERNEMENT TRAVAILLE A UNE COUVERTURE SANTÉ UNIVERSELLE POUR TOUS D’ICI 2030


Célébrée le 7 avril de chaque année, la Journée Mondiale de la Santé a été marquée cette année au Togo par une conférence-débat, tenue au siège de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), à Lomé. Cette célébration qui marque aussi le 71e anniversaire de l’OMS, a été l’occasion pour les acteurs nationaux de la santé de réfléchir sur les forces et faiblesses de la couverture santé universelle.
 
Placée sous le thème : « Couverture santé universelle  (CSU) : pour tous, partout et tout le temps », la conférence-débat a permis aux participants de partager les expériences sur les avantages et les interventions clés de la couverture santé universelle, en vue d’accélérer l’atteinte de cette couverture.

Selon Binta Tidiane Fatoumata Diallo, représentante résidente de l’OMS au Togo, la sécurité sanitaire d’un pays dépend de sa couverture santé universelle.

« En Afrique, la récurrence des évènements de santé publique majeurs de plus de 100 en 2018 signifie qu’il ne peut y avoir de sécurité sanitaire sans couverture santé universelle, ni de couverture santé universelle sans sécurité sanitaire. C’est pourquoi, le Dr Tedros, notre Directeur général, estime que la sécurité sanitaire mondiale et la couverture santé universelle sont les deux côtés d’une même médaille. Un monde plus sûr profite à tous, et la couverture santé universelle profite à tous », a-t-elle déclaré.

A en croire Mme Diallo, des efforts doivent être consentis pour garantir la couverture santé universelle à tous.

 « Nous devons le faire si nous voulons atteindre la cible 3.8 des Objectifs de développement durable qui vise la réalisation de la couverture santé universelle d’ici à 2030 », a-t-elle souhaité.

Pour, Sossinou Awoussi, secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, le gouvernement togolais s’active pour que la couverture sanitaire universelle soit une réalité dans le pays.

« C’est un concept sur lequel le gouvernement nous a instruit de travailler réellement pour que d’ici 2030, le Togo puisse atteindre un niveau significatif de couverture santé universitaire en terme de développement des ressources humaines dans l’amélioration de la qualité des soins, en terme de la bonne gestion des finances, de la gouvernance, de recherche en santé, de recherche opérationnelle et nous travaillons dans ce sens-là pour atteindre ces objectifs », a-t-il annoncé.

Aussi, fait-il savoir que le gouvernement apporte sa contribution à la constitution d’une base de données factuelle sur ce qui fonctionne comme sur ce qui ne fonctionne pas dans l’élaboration et l’application des principes de la couverture santé universelle.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire