AFFAIRE AGOUWA - UNISPORT: LA FTF SE DÉFEND APRÈS DES ACCUSATIONS DE VIOLATIONS DES TEXTES


Resurgi il y a quelques jours, l'affaire dénommée Agouwa - Unisport ne cesse d'être au cœur des discussions. Après le communiqué de la FTF révoquant 4 membres de la commission de recours et la missive de démission du président de ladite commission, un flou demeure autour de ce dossier. Afin d'éclairer la lanterne des médias et du public sportif, une conférence de presse a été animée ce jeudi au siège de la FTF par son secrétaire général et son assistant juridique.

Selon Pierre Lamadokou, secrétaire général de la FTF, les 4 membres ont été révoqués parce que leur décision est en discordance avec les textes et dans les jours à venir d'autres membres seront coptés pour rendre au plus vite la décision finale.

"Nous avons estimé que la commission de recours a violé sûrement les textes parce qu'ayant rendu une décision inique et nous laissons l'occasion au congrès de nous juger si nous avons violé à notre tour les textes ou pas. Nous allons trouver une formule pour permettre à cette commission de travailler, de se pencher sérieusement sur le dossier et de rendre la décision, dans les jours à venir, pour nous permettre de pouvoir terminer le championnat conformément aux textes. Les textes nous donnent deux options, ou soit on peut laisser les autres travailler soit on peut copter provisoirement des gens", a-t-il laissé entendre.

Accusée de violation flagrante des textes après la révocation des 4 membres, la FTF à travers son secrétaire général Pierre Lamadokou pense que cette décision du comité exécutif a été prise pour cause des obligations temporaires.

"Il y a une obligation temporaire et on ne peut pas aller au congrès. Nous sortons d'un congrès il n'y a pas 3 mois, on a un congrès en vue dans quelques mois et on n'a pas de moyens pour organiser un congrès extraordinaire aujourd'hui. C'est une question de moyens et aussi une question  d'obligations temporaires", a-t-il conclu.

Aussitôt révoqués, aussitôt remplacés. 4 nouveaux membres viennent d'intégrer la commission de recours, une information dévoilée par la FTF juste après la conférence de presse via un communiqué. Il s'agit de Mme Togunina Maredine qui devient la nouvelle présidente, la vice-présidence est attribuée à M. Kpantil-Laré Yempab et deux nouveaux membres M. Kothor Kokoukouma et  Dr Kpayé Koffi Bakayota. Ces 4 nouveaux membres en plus des 3 anciens auront la lourde responsabilité de dire le droit en conformité avec les textes pour ne pas créer une jurisprudence.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire