LA C14 DÉNONCE LA RÉVISION CONSTITUTIONNELLE ET ANNONCE LA POURSUITE DE LA LUTTE POUR L'ALTERNANCE


"Ces réformes sont taillées sur mesure pour permettre au Chef de l’Etat actuel de se maintenir au pouvoir", telle est la réaction de Brigitte Adjamagbo, au lendemain de l'adoption des réformes par les députés. Elle l’a affiché jeudi au cours d'une conférence de presse animée par les responsables de la coalition des14 partis de l’opposition.
 
La soif de la coordinatrice de la coalition, vis-à-vis des réformes constitutionnelles n'est toujours pas altérée. D'après elle, les textes votés par les députés dans la nuit de mercredi visent à maintenir Faure Gnassingbé au pouvoir. 
"Ces réformes sont taillées sur mesure pour permettre au Chef de l’Etat actuel de se maintenir au pouvoir alors qu’il sait que même dans son camp des gens aspirent majoritairement à l’alternance", a-t-elle dénoncé.
Dans sa déclaration, la coalition a fait part de sa déception et relève qu'à travers ce nouveau texte, le régime montre aux Togolais que la seule chose qui le préoccupe c’est se maintenir au pouvoir. 
"Il n’a aucune intention de prendre en compte les aspirations des Togolais. Il s’en fou de ce que les Togolais pensent. En gros c’est ce qu’il faut retenir de ce qu’il s’est passé hier", a souligné la coalition.
La coalition relève également qu'en éludant la formule "en aucun cas"  et en excluant les mandats passés et en cours du décompte des mandats, l'Assemblée nationale remet le compteur à zéro à partir de 2020 pour Faure Gnassingbé.
 ''Ainsi ses 25 ans au pouvoir  viendraient s’ajouter aux 38 ans que son père a accompli'' souligne-t-elle avec regret.
Pour faire face à ce "coup de force constitutionnel" la secrétaire générale de la CDPA annonce la poursuite de la lutte jusqu'à l'aboutissement effectif à l’alternance.
"Nous n’avons pas renoncé et nous ne renoncerons jamais à nos aspirations; à poser des jalons solides pour la démocratie que nous voulons construire. Et pour les Togolais ces jalons solides inclus un verrou pour faire en sorte que plus aucun Togolais ne soit tenter de faire plus de 10 ans au pouvoir. Nous le ferons et nous y arriverons", a-t-elle indiqué.
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire