TOGO : ATCHADAM APPELLE A LA MOBILISATION GÉNÉRALE CONTRE UN 4EME MANDAT DE GNASSINGBÉ EN 2020


La classe politique de l'opposition se montre de plus en plus préoccupée par sa participation aux élections locales du 30 juin prochain.  Elle semble même oublier  la lutte pour l'alternance en 2020. Ce qui n'est pas le cas du Parti National Panafricain (PNP) dont le leader Tikpi Salifou Atchadam qui dans un message appelle les Togolais à tout faire pour empêcher la candidature de Faure Gnassingbé en 2020.
 
Dans son message, Tikpi Salifou Atchadam (Photo) comme les autres de l'opposition fustige les réformes constitutionnelles adoptées par les élus du peuple le 8 mai dernier. Il dit ne pas comprendre comment une Assemblée nationale qui se dit représentation du peuple a pu voter une telle loi. 
 Pour Tikpi Atchadam, le vote de ces réformes met le  Togo sur voie de la monarchisation. A travers cette révision constitutionnelle, souligne-t-il, le pouvoir de Faure Gnassingbé veut dire au peuple Togolais d’oublier l’alternance au sommet de l’Etat.
Selon le leader du PNP, "le Togo se trouve désormais dans une situation du souverain-législateur et l’actuel chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, avec la nouvelle constitution, dispose d’un droit de vie et de mort sur chaque citoyen".
Face à cette situation, Atchadam invite le peuple à réagir le plus tôt possible pour empêcher Faure Gnassingbé à réaliser ses désidératas. Le peuple a  moins d'un an pour réagir.
"Nous avons moins d’une année pour écarter la candidature de Faure en 2020 qui constitue un tournant décisif. Il faut apporter à Sylvanus Olympio que la nation née sous ses soins, malgré tout, est devenue adulte et qu’elle est capable de lutter pour se libérer afin de renouer avec l’amour de la patrie qu’il incarne", a lancé le leader du PNP.
Tikpi Atchadam appelle à cet effet les togolais à user de tous les moyens  pour  s’opposer à la "candidature de trop" de Faure Gnassingbé. Il propose pour se faire la mise en place  des "comités contre le 4ème mandat de Faure".
"Toutes les voies sur le territoire comme dans la diaspora doivent porter le même message. Non au 4ème mandat de Faure. Ce message doit être porté de façon la plus assourdissante possible. Toutes les autorités religieuses et morales doivent être sollicitées pour porter à l’unisson ce message", lance-t-il.
Pour cette nouvelle phase de la lutte, Atchadam sollicite la participation de tous les togolais sans distinction.
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire