Tél:+228 92 42 51 78
latest

30 mai 2019

TOGO : L’ASSOCIATION "PANAFRICA" OUVRE UN CYBER CAFÉ A LOMÉ


De retour à Lomé, pour le suivi des dossiers de demande de récépissé de « PANAFRICA », Bokaba Bobetso, le président de cette association, en profite pour lancer les activités du cyber café « Pipina.com ». Il s’agit d’un centre destiné à l’initiation informatique des membres de « PANAFRICA » et à l’épanouissement des jeunes du quartier Bè Djifa-Kpota et de ses environs.

Ce séjour pour le suivi des dossiers d’autorisation des activités de PANAFRICA au Togo, fait suite à celui de 2017, où Bokaba Bobetso, ambassadeur de la paix et représentant principal auprès de l’ECOSOC, ONU à Genève, New York et Vienne a eu des séances de travail avec des organisations de la société civile togolaise pour leur restructuration en vue des partenariats et des actions humanitaires à mener sur la Terre de nos Aïeux.

« Le but de notre arrivée ici, est de faire le suivi de nos dossiers notamment l’autorisation des autorités Togolaises pouvant nous permettre d’exercer librement », a-t-il déclaré.

A une rencontre le samedi 25 mai 2019, avec la presse, M. Bobetso est revenu sur les différentes actions de l’association « PANAFRICA » dans le monde en général et au Togo en particulier. L’un des projets en cours de réalisation de PANAFRICA au Togo, est  la mise en place d’un centre de formation en informatique dénommé « Pipina.com ».



En effet, le cyber café « Pipina.com » une salle équipée d’ordinateurs et de connexion internet où  tous togolais (enfants, jeunes et adultes) membres ou non de l’association pourraient s’initier à l’usage des outils informatiques.

Selon M. Bobetso, le centre non seulement participera à l’épanouissement de la population, il génèrera aussi des emplois.

« Ce cyber café panafricain va non seulement permettre aux populations d’acquérir des connaissances en informatique mais également va créer des emplois avec le recrutement des moniteurs et des informaticiens chargés du transfert de compétences et de la maintenance du matériel », a-t-il.

Pour mémoire, « PANAFRICA » est présente dans plusieurs pays tels que le Benin, l’Angola, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, l’Autriche, la France et la République Démocratique du Congo. Elle vient en aide entre autres enfants et populations démunies.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire