TOGO : LE CAR SOLLICITE LA PLAIDOIRIE DU PNUD ET DU G5 POUR LA PROROGATION DU RECENSEMENT

Du 16 au 19 mai dernier, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a donné l'opportunité aux Togolais qui ont raté le recensement de novembre 2018, de se faire enrôler en vue des locales du 30 juin. Ce nouveau délai de recensement paraît court et insuffisant aux yeux des responsables du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) qui sollicite la plaidoirie du PNUD et du G5 pour une prorogation.

C'est à travers un courrier en date du 19 mai que le CAR a sollicité expressément l'intervention du PNUD et du groupe des 5 ambassadeurs accrédités au Togo.

"... c'est pourquoi nous venons par la présente vous demander  d'apporter votre concours afin que la CENI proroge de 4 jours au moins le délais de recensement", écrit Me Yawovi Agboyibo, président du CAR.

Cette demande fait suite à quelques irrégularités relevées par le parti du bélier noir dans les centres de recensement. Il s'agit entre autre d'insuffisance de kits de recensement, de manque de carburants pour alimenter les groupes électrogènes dans les centres, la lenteur dans la délivrance des cartes, etc….

Pour l'heure, la CENI a clôturé définitivement le recensement et envisage entamer l'étape suivante du processus électoral.

Esaïe EDOH

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire