TOURNOI UFOA B DAMES: ÉLIMINÉES, LES ÉPERVIÈRES VEULENT ÉMERVEILLER AU 3ÈME MATCH


Aussitôt venue, aussitôt éliminée. Telle est la caricature parfaite du parcours des Épervières en terre ivoirienne. Pour sa deuxième sortie dans la compétition, le Togo a été balayé par le Ghana sur le score sans appel de 6 buts à zéro. Cette deuxième défaite a pour conséquence immédiate, l'élimination, tout comme l'année dernière, dès les phases de poules de la sélection togolaise.

6 buts ont été encaissés par la défense togolaise qui est aux abois en deuxième période. Ayant tenu tête aux Black Queens en première période en n'encaissant qu'un seul but, les Épervières se font voler en éclats en deuxième partie avec 5 buts pris.

À l'issue de cette défaite, la sélectionneuse Tométy Kaï, en conférence de presse, pense que la fatigue et le manque de compétition sur le plan national ont été le soubassement de cette lourde défaite.

"C'est une grosse déception d'autant plus qu'on a pu contenir les joueuses ghanéennes  pendant 45 minutes. On a pris un but sur une erreur défensive en première mi-temps dans les arrêts de jeu. Nous nous sommes réorganisés sur le plan défensif. Mais à cause de la fatigue, l'équipe a pris 5 buts en 45 minutes. Je suis vraiment désolé. Tout ça parce que les filles n'ont pas de compétitions dans les jambes. Elles manquent de temps de jeu. Nous allons jouer notre 3ème match et émerveillé l'UFOA", a-t-elle analysé.

Malgré cette défaite, Tométy Kaï (Photo) pense qu'il y a eu du mieux dans le jeu de son équipe par rapport à l'édition précédente du tournoi.

"Cette année, nous avons mieux joué que l'année dernière. Mais il faut dire que les autres équipes ont pris de l'avance sur nous. Il faut que nos autorités nous aident à faire un bon boulot", a-t-elle conclu.

Un 3ème match attend l'équipe nationale féminine qui comptera pour du beurre. Il se joue le 13 mai face aux Lionnes de la Téranga du Sénégal. 

Le Leitmotiv de cette rencontre est de marquer au moins un but ou glaner les premiers points de ce tournoi pour faire honneur à la nation et rentrer la tête haute.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire