Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 juin 2019

FETUE: L'INAM PRÊT A ASSURER L’EXTENSION DE LA COUVERTURE MALADIE


L’Institut National d'Assurance Maladie (INAM) est un acteur majeur de la nouvelle orientation sanitaire au Togo. De par sa mission de gestion des fonds de l’assurance maladie, cet institut créé par le gouvernement togolais est devenu un acteur important  dans le financement de la santé.  A ce titre,  l’INAM constitue dans l’écosystème créé, pour améliorer la santé et bien-être des citoyens un gage de solvabilité pour l'investisseur qui veut investir dans le système de santé au Togo. Cette structure dirigée par Myriam Dossou-d'Almeida, a été l’une des attractions de la première édition du Forum Économique Togo-Union Européenne (FETUE), tenue du 13 au 14 juin derniers à Lomé.

Étant l’un des organismes de mise en œuvre de la politique de protection sociale du gouvernement togolais,  l’INAM a saisi l’occasion du FETUE pour positionner l’assurance maladie, qui reste l’un des leviers du développement du système sanitaire au Togo.

Selon Myriam Dossou-d'Almeida, l’INAM doit pouvoir innover dans la mobilisation  des ressources stables pour la prise en charge efficiente des soins de santé de nouveaux bénéficiaires. 

« Les investisseurs pourront s’appuyer sur le modèle  de solidarité incarné par l’INAM afin d’offrir à leurs employés et à leurs familles une protection en cas de maladie. C’est aussi le lieu de susciter la confiance des centaines d’entreprises présentes pour qu'elles puissent faire un choix de responsabilité  sociétale (RSE) et d’engagement pour la santé des personnes défavorisées », a-t-elle déclaré.  

A en croire Mme Dossou-d'Almeida, l’extension de l’assurance maladie n’est plus qu’une question de temps. 

« Dans tous les cas avec une importante demande de soin rendue solvable grâce au mécanisme solidaire de financement, le développement des plateaux techniques renforcera le système de santé au Togo », a-t-on entendu.
  
Tout observateur avisé peut comprendre sans effort depuis l'inclusion des conjoints et enfants supplémentaires, des volontaires et des artisans et leurs familles, l'extension de l'assurance maladie n'est plus qu'une question de temps.

En effet, pour le gouvernement, l'assurance maladie obligatoire facilite l'accès aux soins de santé et constitue un mécanisme de solidarité,  de redistribution de la richesse nationale donc  gage de paix, de la sécurité et du progrès.

L'axe n°3 du Plan National de Développement (PND, 2018-2022) qui vise le renforcement des capacités institutionnelles et humaines appropriées pour relever les objectifs fixés aux axes 1 et 2, confère une place importante à l'assurance maladie. Il est question dans cet axe de la prise en compte effective des principes fondamentaux d'équité, d'inclusion et de durabilité dans l'ensemble du processus de mise en œuvre de l'extension de l'assurance maladie.

Cette place réservée à l'assurance maladie dans le PND a été la motivation pour  le directeur général de l’INAM, Myriam Dossou-d’Almeida d’aborder au cours du forum, la question de la protection sociale lors du panel 7 axé sur le thème : "Opportunités d'investissement secteurs: services-santé & bien être, Éducation &Formation".

Dans son développement, Myriam Dossou-d'Almeida a apporté des réponses claires en ce qui concerne le volet santé et précisément l'assurance maladie au Togo.

"L'assurance maladie est l’un des  leviers de la réforme du financement de la santé au Togo et l'INAM est un acteur majeur de cette réforme…", a-t-elle précisé avant d'ajouter que l'INAM est prêt à assurer l'extension de la couverture maladie conformément aux objectifs fixés par le gouvernement dans le cadre du PND.

Mise en place en mars 2012, l’INAM, après 7 ans d'activité,  se positionne comme un acteur incontournable dans la délivrance des soins par le système d’assurance maladie. L'INAM a développé une expertise dans la  gestion du risque maladies et contribue  à la mise en place de la politique d’extension de l’assurance maladie au Togo.

Il est à noter que depuis le 15 mai l’INAM a ouvert ses portes aux artisans et leurs familles. Et grâce à la politique de développement inclusif mise en place, le Togo peut être fier d’avoir  créé une institution  forte  pour répondre au besoin de couverture maladie de plus en plus croissant de ses populations.


Esaïe EDOH
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire