L’AAE FORME SUR L’ÉLABORATION DE MANUEL DE GESTION TECHNIQUE DE LABORATOIRE EN EAU A LOMÉ


Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de renforcement des capacités (AfriCap), l’Association Africaine de l’Eau (AAE) en collaboration avec la Togolaise des Eaux (TdE) et l’appui financier de l’Agence des États Unis pour le Développement International (USAID) forme une quarantaine de délégués représentant des sociétés nationales d’eau venus du Cameroun, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Nigeria et du Togo sur l’élaboration de manuel de gestion technique de laboratoire. C’est au cours d’un atelier de 3 jours, ouvert mardi à Lomé, par Kanfitine Issa Tchede, ministre délégué auprès du ministre de l’eau, de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise.

Du 11 au 13 juin, les participants à la rencontre de Lomé, vont renforcer leur capacité pour appuyer les laboratoires de certification de qualité de l’eau dans l’élaboration de leurs manuels de gestion technique de laboratoire.

« Le laboratoire se trouve au cœur du processus de traitement de l’eau. En effet les caractéristiques de l’eau brute se déterminent au laboratoire pour définir son mode de traitement. Les taux des paramètres de traitement juste et suffisant pour rendre potable l’eau au consommateur sont également déterminés au laboratoire et leur mise en application effective dans le processus de potabilisation de l’eau. Le suivi et le contrôle de la qualité de l’eau sur les réseaux, s’effectue également par les laboratoires. Le rôle du laboratoire dans notre métier de l’eau est donc déterminant aussi bien sur le plan organisationnel que sur le plan de gestion », a déclaré Gbati Yawanke, directeur général de la TdE.

Selon Simeon Kenfack, directeur des programmes de l’AAE, une société d’eau ne saurait être performante si elle n’arrive pas à fournir de l’eau de qualité.

« Les participants avant leur arrivée à Lomé, ont reçu chacun un canevas pour son laboratoire et le canevas définit toutes les différentes parties que doivent comporter les manuels de qualité. A partir de quelques cas pour des laboratoires qui sont déjà certifiés qualité, nous allons les former chacun à élaborer le manuel qualité de son propre laboratoire. Puisque ce travail ne peut se faire en trois jours, à la suite de ces travaux, nous allons les accompagner à distance de manière à ce que dans les trois prochains mois, nous nous assurons que chaque laboratoire dispose d’un manuel de qualité », a-t-il indiqué.

Notons qu’au Togo, La TdE produit en moyenne 28 millions de m3 d’eau par an pour alimenter une population urbaine et semi urbaine estimé à 7,5 millions de personnes. Elle dispose de 53 agences réparties en 3 directions productions et exploitations.

« Les présentes assises sont une opportunité d’échanges d’expérience. En mettant à la disposition des populations une eau saine et de qualité irréprochable, nos États contribuent à l’amélioration de la santé et de l’hygiène par l’élimination systématique des maladies hydriques », a déclaré Kanfitine Issa Tchede, ministre délégué auprès du ministre de l’eau, de l’assainissement et de l’hydraulique villageoise.

Edem KOAMI     
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire