Tél:+228 92 42 51 78
latest

14 juin 2019

LES 25% DES MARCHÉS PUBLICS RÉSERVÉS AUX JEUNES ET AUX FEMMES ENTREPRENEURS AU CŒUR D’UNE SENSIBILISATION DU CNJ


Dans son adresse sur l'État de la Nation à la veille du 59eme anniversaire de l'indépendance du Togo, Faure Gnassingbé, le Chef de l'État a salué le dynamisme de la jeunesse togolaise. Et pour leur permettre de participer de façon soutenue à l’essor de  l'économie et au développement du Togo, le président de la République a décidé de porter à 25% le quota sur les marchés publics à octroyer aux jeunes et femmes entrepreneurs. Afin de mobiliser les jeunes à saisir cette occasion, le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) a organisé le vendredi 7 juin 2019, dans la préfecture de Kpélé-Adéta, une journée de sensibilisation et de réflexion sur les opportunités et les défis liés à l'accès des jeunes aux marchés publics.

Placée sous le thème : « Comment optimiser l'accès des jeunes aux marchés publics? », cette journée a connu la participation de plus de 100 jeunes venus des régions maritime, plateaux et de Lomé-commune. Au cours de cette journée, le CNJ avec l'appui de l'Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) et d'autres partenaires a sensibilisé les jeunes sur l'opportunité que constituent les 25% de part des marchés publics réservés aux jeunes et femmes entrepreneurs.

Pour Lidaouwessodjolo Batchassi, les jeunes doivent être outillés afin de bénéficier véritablement du quota des marchés publics réservé à eux par le gouvernement togolais.

« Les 25% de part des marchés publics réservés aux jeunes et femmes entrepreneurs  sont encourageants. Aujourd’hui, il faut disposer d'une jeunesse accomplie, force de propositions et d'actions et partenaire fiable dans la mise en œuvre et le suivi dans la mise en œuvre de l'outil de développement que constitue le Plan National de Développement (PND) », a-t-il déclaré.

Tout en exprimant leur gratitude au gouvernement pour la revue à la hausse du quota des marchés publics réservé aux jeunes et femmes entrepreneurs, les participants à la journée de sensibilisation ont formulé des recommandations au gouvernent pour alléger les dispositifs et mécanismes de facilitation à l’accès aux marchés publics.

La Rédaction
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire