LOCALES DU 30 JUIN: LA COUR SUPRÊME FORME LES ACTEURS IMPLIQUÉS SUR LA GESTION DES CONTENTIEUX


Le 30 juin se tiendra au Togo pour la première fois depuis 1987, les élections communales. Pour sa réussite, les différents acteurs impliqués dans l'organisation mettent déjà les bouchers doubles. C'est dans ce sens que la Cour suprême organise depuis  jeudi à Lomé un séminaire de formation de trois jours sur la gestion des élections municipales.

Cette rencontre réunit des magistrats, des représentants des partis politiques, des organisations de la société civile et des médias. 

Il est question au cours de cette rencontre d'amener les différents acteurs concernés à comprendre le processus et les mécanismes de gestion des contentieux électoraux.

"L'objectif général de ces assises est d'approfondir les connaissances de tous les acteurs impliqués dans l'organisation des prochaines élections municipales, sur la gestion d'éventuels litiges lors de ces consultations d'une part, et d'instaurer une meilleure collaboration entre la Cour suprême, les institutions et acteurs impliqués en vue de la réussite de toutes les phases du processus", a souligné Akakpovi Gamato, président de la Cours suprême,

Ainsi, des modules tels que le cadre normatif des élections municipales, la gestion des contentieux des élections municipales, la répartition des sièges et des cas pratiques seront développés au cours de la rencontre.

Ces modules seront présentés par l'expert en contentieux électoral, Traoré Idrissa

Pour rappel, au Togo, les contentieux des élections communales sont gérés par la Cour suprême contrairement aux élections législatives et présidentielle qui sont, elles gérées par la Cour constitutionnelle.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire