L’UPF-TOGO SOLIDE DERRIÈRE LE JOURNALISTE MARC ABOFLAN


Marc Aboflan, patron du site d'informations elitedafrique.com  a comparu mercredi en correctionnel au tribunal de Lomé dans une affaire qui l'oppose à Kamal Adjayi. Le militant du partir au pouvoir, Union pour la République (UNIR) accuse le journaliste de diffamation pour avoir repris un article du magazine JeuneAfrique. L'assignation de M. Aboflan en justice surprend l'Union Internationale de la Presse Francophone, section Togo (UPF-Togo) qui dans un communiqué lance un appel au soutien au confrère. De même, l'organisation présidée par Loïc Lawson invite le  plaignant à accepter un règlement à l'amiable de l'affaire.

Dans un communiqué rendu public, la section togolaise de l’UPF se dit surprise que le journaliste Marc Aboflan (Photo), secrétaire général du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) ait été assigné devant les juridictions togolaises par le sieur Kamal Adjayi, jeune cadre militant du parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR) et candidat aux élections municipales du 30 juin prochain.

Fort de leur engagement à redynamiser l’UPF-Togo et à défendre la presse togolaise, le nouveau bureau exécutif de l’Union apporte son soutien au confrère assigné et appelle à une résolution à l’amiable de cette affaire.

« L’Union Internationale de la Presse Francophone section Togo apporte tout son soutien au confrère Marc  Aboflan  et demande au compatriote Kamal Adjayi de privilégier la voie du dialogue pour un règlement à l’amiable de cette affaire » a souhaité Loïc Lawson, président de l’UPF-Togo.

Par ailleurs l’UPF-section Togo, invite tous les journalistes togolais à apporter un soutien massif et sans faille au confrère Marc  Aboflan.

« Unis, nous restons forts, car les liens qui nous résignent dans l’idée que nous faisons de la liberté d’expression sont inaliénables » a écrit Loic Lawson.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire