PUDC : HAOUSSA-ZONGO, VAKPOSSITO, DEMAKPOE ET AKOIN BÉNÉFICIAIRES DES OUVRAGES SOCIO-COLLECTIFS DE BASE


L’Agence Nationale d’Appui au Développement (ANADEB) a procédé mardi au marché cantonal modernisé d’Haoussa-Zongo dans la préfecture d’Agoè-Nyivé, à la remise officielle des ouvrages socio-collectifs de base aux communautés des quartiers d’Haoussa Zongo, de Vakpossito, de Demakpoè et d’Akoin. La cérémonie de remise de ces ouvrages réalisés dans le cadre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) et destinés à désenclaver et  promouvoir le développement local a été présidée par la ministre de la planification, du développement et de la coopération, Demba Tignokpa. Elle avait à ses côtés  le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Pr Koffi Akpagana et le représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Togo, Damien Mama.
 
A Haoussa Zongo et Vakpossito, deux hangars de type cantonal, un forage photovoltaïque, un bloc de latrines et un magasin de stockage ont été construits tandis que Démakpoè a été doté d’un forage photovoltaïque et d’un bloc de latrines. Akoin, autre bénéficie d’un bloc de latrines. Tous ces ouvrages d’une valeur 156 millions de francs CFA ont été réalisés grâce au financement du gouvernement japonais avec le soutien du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).
Selon Nassara Agoro, vice-présidente cantonale du CVD de Togblékopé, la réalisation de ces ouvrages à Haoussa Zongo va soulager les femmes dudit marché.
« La bouche qui ne sait pas dire merci, n’a pas le droit de solliciter. Nous remercions le chef de l’Etat pour son écoute. Zongo a souffert mais aujourd’hui, Zongo jubile. Je ne viendrai plus au marché et aller au WC à 1km. Les femmes et les enfants ne seront plus embêtés par nos hangars de fortune en temps d’intempérie. C’est une richesse qu’on met entre nos mains », a-t-elle déclaré.
Pour Demba Tignokpa, ministre de la planification, du développement et de la coopération, la mise en place des infrastructures marchandes contribuera à l’amélioration du cadre de travail des communautés.

« S’agissant des ouvrages d’eau et d’assainissement, ils permettront de réduire les distances et les délais d’accès à l’eau et d’améliorer l’hygiène alimentaire, corporelle et du cadre de vie », a-t-elle ajouté.

A en croire Damien Mama, représentant résident du PNUD au Togo, le pays fait des efforts considérables pour l’amélioration du cadre de vie des populations. Et cela motive le PNUD à accompagner le gouvernement togolais dans sa politique des infrastructures et services sociaux et économiques de base. 

De son côté, la directrice planification et suivi-évaluation à l’ANADEB, Véronique Dossou, a précisé qu’à part la réalisation des ouvrages à Haoussa Zongo, Vakpossito, Démakpoè et Akoin, le PUDC a touché 13 autres quartiers du Grand Lomé alors qu’à l’intérieur du pays, 3 marchés de type préfectoral ont été mis en place à Guérin Kouka, Elavagnon et Blitta, 3 maisons de la femme à Kara, Sotouboua et à Notsé et une maison de jeunes à Mango ont été construites.

Edem KOAMI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire